Partagez | 
 

 I'll save you, stop crying

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sanjana Roy
    ••NOUVEAU :: Puis-je avoir une petite place ?
avatar

MESSAGES : 66
ETUDE/PROFESSION : Urgentiste au CHR de Mumbai
AGE : 25 ans
STATUT CIVIL : Célibataire, la liberté c'est tellement mieux

MessageSujet: I'll save you, stop crying   Mar 6 Oct - 13:19



.Sanjana & Farhan.I'll save you, stop crying



Sanjana est un peu fatiguée en ce moment, son statut d’urgentiste lui prend énormément de temps, et bien qu’elle son travail, elle sent qu’elle s’affaiblie, elle aurait aimé passer une petite semaine au Rajasthan chez ses parents dire de se ressourcer un peu. Mais pour le moment, cela semble impossible, ils ont besoin d’elle au CHR de Mumbai, et elle ne peut pas laisser ses patients, c’est contre sa nature. C’est l’heure de sa pause, et Sanjana avait besoin de prendre un peu l’air, et décida donc d’aller se balader à Hanging Gardens, ce jardin est juste magnifique, il y a tellement d’espèces végétales, tellement de jolies choses à voir.

Elle regarde son téléphone, aucun message, ni de son grand frère, ni même de son meilleur ami. Ils l’ont totalement délaissé depuis quelques temps, et cela aussi ça la touche un peu, elle qui est tellement proche d’eux, elle se sent seule. Elle décide donc d’envoyer un texto à Sameer, pour le rouspéter mais surtout prendre de ses nouvelles, « Espèces de salopard ! Alors comme ça on boycotte sa meilleure amie ? Vas te jeter sous un train » lui envoya-t-elle sans hésitation, pour elle c’était un message très gentil, c’est comme ça qu’elle est avec Sameer, elle peut être douce, comme brutale, intéressante comme chiante, elle est juste elle.

Assise sur l’herbe, elle profite du beau temps, quand elle entend un petit hurler. Le cri était tellement fort que Sanjana sursauta, et tourna la tête vers le son en question. Un homme portait un petit sur son épaule qui se débattait et criait. Sanjana se releva brusquement, à tous les coups le petit aller se faire kidnapper, et Sanjana ne pouvait laisser faire cela, c’est une urgentiste, elle sauve dans n’importe qu’elle situation.

Elle prit donc son courage à deux mains, et courut vers l’homme avant de lui sauter dessus, et le faire tomber au sol, elle se redressa rapidement, et prit le petit et courut avec, « Ne pleures plus, je vais te ramener à tes parents, ne crains rien je te protège » dit-elle au petit garçon pour le rassurer, et malgré tout, il continuait de pleurer, elle ne comprenait plus rien, elle le sauvait et lui continuait de pleurer, « allez viens je te porte on ira plus vite » dit-elle en se penchant pour le porter, mais le petit lui écrasa le pied, « Aïe » cria-t-elle, c’était douloureux, mais surtout elle ne comprenait pas pourquoi il était ainsi, et pour corser la situation voilà que le kidnappeur arrive en courant vers Sanjana et attrapa le petit, et Sanjana le tient par le bras, « Espèce de connard ! Tu n’as pas honte, ce n’est qu’un enfant, je vais te foutre en prison satané kidnappeur » dit-elle en s’agrippant à sa jambe pour l’alourdir, et l’empêcher de kidnapper le petit.

Des gens autour regardaient la scène, ils ne réagissaient à peine, *tous des trouillards* se dit-elle tout en s’agrippant de plus belle.

(C) MISS AMAZING.

·•·•·•·•·•·•·•·•·•·•·•·•·•·•·•·•

Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. Profitons de cette courte vie et essayons de ne pas la finir avec des regrets.
Life is beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Farhan M. Benkhalil
    ••NOUVEAU :: Puis-je avoir une petite place ?
avatar

MESSAGES : 7
ETUDE/PROFESSION : Import/Export
AGE : 28 ans
STATUT CIVIL : Papa !

MessageSujet: Re: I'll save you, stop crying   Mer 7 Oct - 21:43

Farhan continuait toujours l'oppération " sourire" avec son fils . Il mettait tout en oeuvre pour lui faire oublié le manque d'une mère . Les sorties se faisaient de plus en plus régulièrement, le cinémas, la piscine, les parc d'attraction, tout était réalisé pour redonné le sourire au petit bambin . Et sa marchait plutôt bien et même trop . Rayan profitait de cette situation pour faire des plus en plus de caprices a son père . Farhan arrivait tantôt a le canalisé, tantôt il lui cédait . Il voulait d'abord qu'il oublie le manque de présence féminine avant d'entamé une réel remise a niveau .

Farhan avait décidé de prendre son après midi, il avait travaillé comme un forcené tout la semaine, il pouvait bien se permettre une petit après midi . Il sortit assez tôt, alla récupéré son fils chez une baby-setter avant de passé acheté quelque babiole et d'aller au parc faire une pique nique . Ils se posèrent a l'ombre d'un arbre. Rayan était particulièrement excité, il n'arrêtais pas de poussé son père à bout . Premièrement il n'avait pas finit son sandwich, trop pressé a aller jouer . De deux il n'arrêtait pas d'envoyer sa balle sur des personnes assise. Farhan le réprimait plusieurs fois mais il continuait. Farhan prenait son mal en patience mais il allait explosé . Quelques minutes après il vit son fils tiré une fille par les cheveux . Alors la s'en été trop . Pour avoir vue la scène dès le début c'est elle qui l'avait cherché, mais on ne tape pas les minette, et c'est indigne de laisser son enfant faire ça .

Énerve contre Rayan il le réprima fortement " Rayan on fait pas to-toh (taper) les filles" et provoqua ses pleurs. Ils rangea tout ses affaires puis prit son fils part la main mais il ne voulait pas bougé . Plus qu'énervé il le porta, Rayan criait dans les oreilles de son père, il ne voulait pas partir, en plus il avait peut être une touche avec la petite blonde qui joue a la marelle . Farhan n'en avait rien affaire des cris, il avança en colère. Il avait honte et ne pouvait être plus énervé !  Et pourtant ...

Il sentit une grosse pression, par réflexe il attrapa la tête de son fils en faisant tomber ses affaires . Une micro de seconde plus-tard il se retrouva par terre avec son fils dans les bras . D'un coup on lui prit sauvagement son fils des bras puis on s'enfuie . Il prit quelque secondes pour réalisé ce qu'il venait se passer d'un coup. Il se leva en furie, aperçue une toute petite minette avec Rayan qui n'arrêtait pas quant à lui de pleuré . Elle voulait prendre le petit dans ses bras mais il lui donna un violent coup, mais c'est qu'il savait ce défendre le bambin. Il couru puis attrapa la fille violemment par le bras " Vous jouez a quoi ? " . Il ne comprenait pas pourquoi cette folle avait prit son fils . Alors qui le porta pour partir cette cinglé lui prit le bras puis l'insulta . Appartement elle pensait qu'il kidnappé son fils ! Oui est elle est vraiment taré cette fille ! " Mais c'est m..." Elle le coupa en agrippant à sa jambe pour par qu'il parte . Elle mettait tout son poids cette batata (Mdr) ! Il essayait de se libéré mais elle serrais sa jambe .  Il l'a prit fortement par le bras, elle s'accrochait mais il tira le plus fort possible .Bien sure elle ne fit pas longtemps le poids face à un homme, mais elle était quand même bien téméraire. Il l'a mit devant lui " C'EST MOI FILS  ESPÈCE DE TARÉ !! ", elle arrêta ses cris et Farhan la poussa légèrement " CASSE TOI !! TU MA FANÉE ESPÈCE D'IDIOTE ! ESSAIE DE COMPRENDRE AVANT D'AGIR ! " . Pendant qu'il aboya sur cette pauvre fille son fils lui tapais le visage comme pour lui dire de le regardé " Tu veux quoi toi aussi là ? La prochaine fois quand je viens te chercher chez la nourrice c'est direct couché chez ton père !! Plus de parc, plus de jeu !! " . Son fils regarda son père quelque instant et lui dit en arabe " Papa pas bien faire to-toh (taper) fille ." Mddr c'est le monde a l'envers c'est son fils qui lui fait la leçon !
Revenir en haut Aller en bas
Sanjana Roy
    ••NOUVEAU :: Puis-je avoir une petite place ?
avatar

MESSAGES : 66
ETUDE/PROFESSION : Urgentiste au CHR de Mumbai
AGE : 25 ans
STATUT CIVIL : Célibataire, la liberté c'est tellement mieux

MessageSujet: Re: I'll save you, stop crying   Lun 12 Oct - 13:14

Elle a bien tenté de le semer, mais le petit lui donnait du fils à retordre, et pourtant elle voulait juste le sauver, il n’arrêtait pas de bouger, et de pleurer, « allez petit sois cool, je veux juste t’aider moi » dit-elle tout en courant avec le petit dans ses bras, déjà que ce n’est pas une sportive de base, rajoutons le poids du bébé, elle était totalement essoufflée. Le kidnappeur finit par les rattraper, et Sanjana s’agrippa à sa jambe pour ne pas le laisser partir, il finit par lui hurler que c’était son fils. Sanjana lâcha brusquement la jambe de l’homme et se redressa, le petit se calma quand il fût dans les bras de ce potentiel kidnappeur, « en même temps, désolé de vous dire ça mais vous avez vraiment une tête de sale type, comment j’aurai pu devinez que vous êtes papa, et puis votre fils hurlait aux abois » se justifia-t-elle, elle arrangea ses cheveux et reprit, « estimez-vous heureux qu’il y ait des personnes comme moi dans ce bas monde, au moins je n’ai pas peur des kidnappeurs, c’est une bonne chose, vous ne croyez pas ? » ajoute-t-elle comme si elle voulait qu’il la remercie. Sanjana se mit à rire quand elle entendit ce que venait de dire le fils à son père en lui disant qu’il ne fallait pas la frapper. Elle s’approcha de l’homme et fit un bisou au petit garçon, « en voilà un homme », « tu t’appelles comment ? » lui demanda-t-elle avec un grand sourire aux lèvres, « rayan » lui répondit le petit garçon. Sanjana souria de plus belle, « prenez exemple sur votre fils au lieu de crier sur moi » dit-elle au papa avec son sourire de sale gosse, c’était elle qui était en tord, mais bon, Sanjana considère que son intention était bonne et donc par conséquent, elle se sent lavée de toute culpabilité. Elle regarda le père, « Sanjana » lui dit-elle en lui tendant la main, elle évite en général de dire son nom de famille, parce que la famille Royale Roy est connue en Inde, et elle n’aime pas son côté princesse, elle veut que les personnes la connaisse, l’apprécie ou la déteste pour ce qu’elle est vraiment et non pour son statut social, « et vous, monsieur le kidnappeur ? » lui demanda-t-elle un petit sourire moqueur sur les lèvres, « Et chouchou, ça te tente une glace ? Si ton papa dis oui bien sûr » demanda-t-elle au petit garçon gentiment, et vu que son fils allait lui faire une crise, s’il lui disait non, il serait obligé de la supporter.


·•·•·•·•·•·•·•·•·•·•·•·•·•·•·•·•

Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. Profitons de cette courte vie et essayons de ne pas la finir avec des regrets.
Life is beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Farhan M. Benkhalil
    ••NOUVEAU :: Puis-je avoir une petite place ?
avatar

MESSAGES : 7
ETUDE/PROFESSION : Import/Export
AGE : 28 ans
STATUT CIVIL : Papa !

MessageSujet: Re: I'll save you, stop crying   Mer 28 Oct - 21:54

Le jeune femme s'enfonçait de plus en plus en disant que ce n'était pas de sa faute, qu'il avait une tête de sale type " A parce que les sale types n'ont pas le droit d'être père ?! Vous,vous avez une tête de petite fille sage mais vous êtes complétement folle. Vous auriez pue venir tout simplement me demandé de vous donnez les tenants et aboutissant vous les auriez eue, espèce de taré." Il voulut partir mais elle sortit encore un argument bidon, n'empêche il le fit sourire, c'était sans doute un sourire nerveux, il passa une main sur son visage avant de lui repondre " Fioou, oui, oui heureusement que la terre soit peuplé de personne comme cinglé comme vous qui perturbe la tranquillité des autres habitants. Oui, oui on as vraiment de la chance." Tout était ironique. Ce n'étais pas du sarcasme, il la trouvait tout de même mignonne, elle était encore une enfant.

C'est lui l'adulte qui se faisait reprendre par son fils, la jeune femme en sourit puis fit en quelque sorte connaissance avec la jeune femme . C'est dingue ce que les femmes peuvent avoir un effet reconfortant  sur les enfants. Il s'est directement arrêté de pleurer puis il lui a répondu calmement avec un grand sourire. Depuis dix minutes il avait lutter a le faire taire mais il n'avait pas réussi, elle, en un petit sourire elle avait réussit. Fiouuu il était dépassé. Après avoir fait un commentaire auquel il se garda de répondre elle se présenta sous le noms de Sanjana avant de lui tendre la main et de lui demandé son nom, elle était audacieuse cette femme, " Farhan, et si je suis un kidnappeur vous, vous êtes complétement normal" Elle sourit de plus belle puis proposa une glace a Rayan " Nons, non c'est bon, il n'a pas été sage pour mérité une glace " Et c'étais répartit pour une boude party, il croisa les bras puis fronça les sourcil. Il tourna la tête vers la jeune femme et même elle avait l'air de bouder . Rayan lui demanda comme un bébé s'il pouvait. Farhan passa une nouvelle fois une main sur son visage. " Bon c'est d'accord mais tu va aussi donner une glace a la petite fille que tu a tapé et tu va lui dire pardon" . Rayan cria de joie et Farhan le reposa. Ils se dirigèrent alors tout les trois vers le marchand de glace. Arrivé la-bas il commanda trois glace a l'eau son fils et lui adorait ça. Puis la jeune femme commanda ce qu'elle voulait, elle sortit son porte feuille mais Farhan la devança. Il est hors de question qu'une fille l'invite sa fierté prendrais un très grand coup. " Je vous invite , c'est pour vous remercier d'avoir sauver mon fils d'un terrible kidnappeur" lâcha-t-il gentille ment. Ils prirent leurs glaces, Rayan couru la donner a la petite fille pendant que les deux jeunes gens reprenaient place sur un banc cette fois si . " ça vous arrive souvent de penser que certains parents sont des kidnappeurs alors que leur fils pleures?" Il ne savait pas comment débuter la conversation, puis après sa phrase il ne put s'empêcher d'éclater de rire, il se remémorait la scène et cette fille est vraiment un cas .

Revenir en haut Aller en bas
Sanjana Roy
    ••NOUVEAU :: Puis-je avoir une petite place ?
avatar

MESSAGES : 66
ETUDE/PROFESSION : Urgentiste au CHR de Mumbai
AGE : 25 ans
STATUT CIVIL : Célibataire, la liberté c'est tellement mieux

MessageSujet: Re: I'll save you, stop crying   Ven 30 Oct - 20:15



Sanjana a le mérite d'être franche, elle ne mache pas ses mots et dit ce qu'elle pense que ça plaise ou non. Le beau brun lui répliqua qu'elle aussi avait un visage d'ange et pourtant elle est complétement tarée et qu'elle aurait pu tout simplement lui demander et qu'il se serait fait un plaisir de lui répondre. Sanjana le fixa puis répondit :« oui, bien sûr j'aurai dû venir vous voir et vous dire bonjour, je pense que vous êtes kidnappeur mais j'aimerai être sûre, c'est votre fils ou bien vous voulez juste kidnapper cet enfant » lui répliqua-t-elle en prenant un ton plein de sarcasme. Elle se passa la main dans les cheveux tout en continuant de le regarder, en même temps c'est logique si elle pensait que c'était son père elle ne l'aurait pas fait, mais il a vraiment pas une tête de père. Elle lui demanda de s'estimer heureux qu'il reste des personnes comme elle dans le monde et ce dernier répliqua avec un ton tout aussi sarcastique, ce qui fit rire Sanjana, « bon ok, ça va j'ai peut être suréagit » avoua-t-elle d'un jolie sourire, dire de mieux faire passer ses aveux.

La brunette se présenta tout en continuant de l'assimiler à un kidnappeur, il se présenta à son tour, « Farhan, très jolie le prénom j'ai beaucoup, c'est très classe » dit-elle avec un ton critique, genre comme si son avis comptait. La jeune indienne est comme ça, elle doit son avis, même si on ne lui demande pas. Elle proposa au petit Rayan d'aller manger une glace dire de se faire pardonner, et surtout parce qu'elle avait bien envie de manger une glace. Et si à première vue, Farhan ne voulait pas, le petit a su se montrer très persuasif. Farhan invita Sanjana pour la remercier d'avoir sauver son fils d'un terrible kidnappeur, Sanjana ricanna légèrement. Ils s'installèrent sur un banc tout en surveillant du coin de l'oeil le petit capricieux.

La princesse Roy dégusta sa glace, et Farhan débuta la conversation d'une telle façon qu'elle faillit s'étoufer avec sa glace. Il finit par rire. Sanjana tourna la tête vers le bel homme et sourit, « à vrai dire, non, c'est la première fois, mon côté urgentiste désolé, je vois le danger partout » dit-elle en souriant du coin des lèvres. Sa façon dont il la regardait comme si c'était un extraterrestre la fit rire : « quoi ? » lui demanda-t-elle en riant avant de déposer ses lèvres sur sa glace, « mmm, trop bon » soupira-t-elle en dégustant son pêché mignon, « et vous alors on va déjà dit que vous avez l'air d'être homme très méchant » lui dit-elle très franchement, en même temps c'est vrai, on dirait un mini Dino, « vous ressemblez à délinquant de la zone » lui dit-elle en prenant une voix de racaille, elle regarda son regard noir sur elle, puis éclata de rire, « j'adore c'est tellement simple de vous être en rogne » finit-elle par dire tout en riant.


·•·•·•·•·•·•·•·•·•·•·•·•·•·•·•·•

Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. Profitons de cette courte vie et essayons de ne pas la finir avec des regrets.
Life is beautiful.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I'll save you, stop crying   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'll save you, stop crying

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•• B O L L Y W O O D . Z E N D E G I :: •• MUMBAI MERI JAAN, the city. :: Quartier Nord :: Rue commerçante-