Partagez | 
 

 Sex Appeal course along with Jay [Jay Dutt - mon Sauce OKLM]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aryan Bawja
    ••NOUVEAU :: Puis-je avoir une petite place ?
avatar

MESSAGES : 67
ETUDE/PROFESSION : Chef d'entreprise.
A la tête de ____
AGE : 30 ans
STATUT CIVIL : Depuis elle ? Plus personne. Je ne sais pas si c'est du degoût ou si je n'ai plus confiance. Tout ce que je sais c'est que ma solitude est un choix.

MessageSujet: Sex Appeal course along with Jay [Jay Dutt - mon Sauce OKLM]   Dim 11 Oct - 23:36

Sex Appeal course along with Jay 


"Le meilleur ami ne rit pas à ton humour, il t'accompagne dans ta bêtise." 

Cela faisait une semaine qu'Aryan était rentré de son voyage à Londres, un déplacement effectué dans le seul but de prendre du bon temps et se reposer. Il a pu visiter énormément de places là bas, faire du shopping, évidemment un homme de son envergure ça prend soin de lui et ça s'entretient. 
Dès son retour, débordant d'énergie comme jamais, il avait repris sa routine professionnelle mais cette fois-ci avec conviction et dynamisme. Le Aryan qui se montrait fatigué et faible était non seulement robuste physiquement mais aussi mentalement. Pour conserver cette énergie, il s'était remis au sport et rien de mieux pour éliminer les toxines de son corps qu'en se dépensant dès bon matin en allant courir. 
Il avait passé toute la journée à traiter des papiers pour son entreprise, la vie d'un PDG ne consistait pas seulement à diriger sa structure et donner des ordres mais aussi à mettre en place des plans pour sauver son effectif et à lui promettre un avenir radieux. Deux/trois coups de téléphone, des tableaux monstres sur ordinateur et un repas cuisiné à la va vite, il reçut un message de la part de Jay :

<< Salut frère ! Tu fais quoi ? >>

Aryan sourit à la vue de ce message et lui répondit dans la foulée :

<< Le taff mon gars, tu connais ! Et toi ? >>

<< Ca te dit qu'on aille à la plage ? Histoire de décompresser et de se baigner ? Ca fait longtemps qu'on ne s'est pas capté ! >>


<< Comme tu veux ! Je t'y rejoins dans une demie-heure. >>


Aryan se leva de son canapé, rangea ses affaires et alla se préparer pour sortir. Cela lui ferait du bien et puis depuis la soirée au Boom Dancing il n'avait plus beaucoup accordé du temps à son meilleur ami. 
Habillé d'un jogging et d'un marcel, les cheveux ébouriffés, des baskets aux pieds, il arriva à la plage. Le soleil tapait lourdement et les lieux étaient presque remplis. On était le week-end, toutes les personnes présentes voulaient profiter comme lui. 
Il s'assit à un emplacement où il n'y avait pas beaucoup de monde et s'étendit sur sa serviette en attendant la venue de son meilleur pote. 
Revenir en haut Aller en bas
Jay Dutt
    ••FUTUR ADMIRATEUR :: Oh Yeah. Je fais partie du groupe !
avatar

MESSAGES : 444
ETUDE/PROFESSION : Producteur , une simple couverture mais si tu savais ce que je fais vraiment, tu partirais en courant.
AGE : 33
STATUT CIVIL : En couple

MessageSujet: Re: Sex Appeal course along with Jay [Jay Dutt - mon Sauce OKLM]   Sam 24 Oct - 23:20






SEX APPEAL COURSE ALONG WITH ARYAN 
" Tout le monde a un ami à chaque étape de leur vie, mais seulement
 quelques personnes ont le même ami à toutes les étapes de leur vie. "


" Tu t'en es sorti cette fois mais t'inquiète, tu finiras par pourrir en taule. Les gens doivent savoir qui tu es ... "
Jay relit la lettre qu'il avait reçu très tôt ce matin, en allant chercher son courrier comme à son habitude. Il serre la missive dans sa main jusqu'à ce qu'elle se plie sous la rage qui l'animait. Cela faisait quelques jours qu'on harcelait sa boîte aux lettres de messages de ce genre. Elles ne contenaient que des faux noms et étaient envoyés d'adresses différentes. Il ne savait donc pas qui tentait vainement de lui rappeler le passé et de lui faire assumer ses responsabilités. Quelqu'un n'était pas content qu'il gagne ce procès et qu'il en sorte gagnant. En même temps, qui aurait voulu qu'il soit libre en sachant la vérité à son sujet. Cette vérité qui menaçait d'éclater avec cette personne qui en avait après lui. Pendant des années, il  avait su se couvrir, montrer au monde entier et surtout aux personnes qu'il aimait, qu'il avait toujours été innocent. S'ils venaient à apprendre qui il était vraiment, ils les décevraient tous, surtout sa sœur, Aryan et Madhu. Jay serre la mâchoire car s'il ne trouvait pas cette personne au plus vite, il risquait de tout perdre. Il joint les mains et pose son menton dessus, en fermant les yeux. Ça faisait tellement longtemps qu'il n'avait pas repenser à son passé car depuis qu'il était ici, sous une couverture, il était bien. Il se revoit, tout jeune, lorsqu'il voulait faire parti des plus grands et qu'il détestait l'école. Ses potes lui avaient parlé d'un gang assez réputé en ville et qui cherchait des recrues. Emballé comme tous les jeunes à l'époque et enragé par le départ de sa sœur, il n'avait plus que ça en tête, devenir quelqu'un et peu importe, s'il devenait mauvais. Après plusieurs tests auxquels il avait réussi avec brio, Jay avait enfin rejoint l'équipe. Le problème, étant jeune et insouciant, il n'avait pas pris conscience de la merde dans laquelle il s 'était foutu car lorsque tu rentres dans ce genre de taff, il en est alors impossible d'en sortir, au risque de te faire buter. Au fur et à mesure, Jay progressait et était devenu l'un des meilleurs. On lui confiait toutes les missions possibles jusqu'à ce qu'un jour, il comprenne que son travail ne consistait pas qu'à vendre des armes illégalement mais à buter tout ceux qui se mettaient en travers de son chemin. La nuit du meurtre, l'histoire avait pris une trop grosse ampleur car la victime n'était autre que le fils d'un très grand député du pays. Jay avait du vivre caché pour au final, monter une fausse histoire et fuir en Inde. Jay aurait voulu sortir de cette spirale infernale en s'éloignant , avoir une vie normale mais avec son patron, impossible de se faire la malle. Même à l'autre bout du monde, Jay était marqué au fer rouge et le moindre faux pas, il le savait que ce serait son heure à lui. Personne ne pouvait les arrêter. Arrivé en Inde, nouvelle identité pour lui, producteur comme couverture mais derrière, il continuait donc ses bails discrètement . Il avait à son actif, plusieurs meurtres sur le dos et toute un réseau de vente d'armes illégales mais il n'oubliait pas pour qui il travaillait. Jay ouvre les yeux et secoue la tête. Jamais, il sortirait de ce foutoir dans lequel il s'était foutu. Il était le meilleur élément du patron et s'il le décevait, c'est lui qui viendrait personnellement s'occuper de son cas. Non pas qu'il avait peur, rien à voir mais lui-même, au fond, n'arrivait pas à sortir de là car malheureusement, il était fait pour ce monde là et il aimait ce qu'il faisait. Jay retourne s'asseoir et sort son téléphone qui le gêne de derrière sa poche. Il chipote dedans et tombe sur la galerie photo. Il sourit légèrement lorsqu'il voit plusieurs photos que ce soit de Madhu, Aryan, sa sœur et d'autres. Il les avait trompé et jamais, ils ne pourront lui pardonner. Cependant, il avait toujours été vrai et sincère dans ses sentiments pour eux. Même s'il faisait ce genre de taff, Jay n'était pas le méchant au gros bras qui n'avait de pitié pour personne. Non, lui, il avait un cœur qu'il avait finit par ouvrir et offrir à ces personnes. Le souci , c'est que même si ses sentiments son sincères, jamais, ils n'accepteraient tous ces mensonges et cette lettre posée sur le fauteuil, lui rappelait qu'un jour, tout risquait de s'écrouler. Il tombe sur une photo d'Aryan qui grimace à ses côtés et qui le fait rire. Son meilleur ami lui manque, il était parti à Londres et était absent depuis plusieurs jours déjà. Il aurait voulu tout lui dire à lui mais il était parti trop loin dans son mensonge pour tenter un pas vers Aryan. Il risquerait de lui en mettre une et de lui tourner le dos. Jay n'a pas envie de penser à ça car pour le moment, il n'a qu'une envie, c'est de le voir et de passer un bon moment, sans prise de tête. Alors, Jay n'hésite pas et lui envoie un message. Il n'y avait que lui pour lui changer les idées et pour le moment, il avait besoin de faire quelque chose que de penser à cette lettre. Il mit dans un coin de sa tête qu'il allait en parler à Avi, un ami d'enfance avec qui il avait gardé contact et avec qui il faisait des combats illégaux à ses heures perdues. Il était le seul à connaître qui était réellement Jay et Avi pourrait donc l'aider à voir ce qu'ils pouvaient faire car cette personne ne devait pas être difficile à trouver. Jay avait donc proposé à Aryan de se retrouver à la plage et lorsque son meilleur ami lui répondit, il fila se préparer. 
Jay avait bien fait de proposer d'aller se poser au bord de la mer car aujourd'hui, le soleil battait son plein. C'était une de ces journées à se prélasser au soleil et à se baigner. Jay avait enfilé un short et un singlet blanc, tenue très décontractée pour passer son temps au bord de l'eau. Arrivé à la plage, il se gare et descend de voiture, tout en attrapant son sac de plage dans le coffre. La plage était bondée et Jay grimace car il n'aime pas du tout lorsque les serviettes étaient limite toutes collées. Lui qui voulait passer une journée tranquille, c'était raté mais bon il savait qu'Aryan allait tout faire pour qu'elle se passe bien. Ces deux-là avaient leur place appropriée, assez éloigné du monde et il n'eu aucun mal à trouver son meilleur ami qui était déjà étendu sur place. Jay sourit en s'approchant et en enlevant ses lunettes de soleil. " Popopo, le beau gosse, tu risques de nous ramener toutes les filles de la plage. " Jay ne niait jamais que son meilleur ami était un bel  homme et que toutes les filles se retournaient toujours sur son passage. Il était assez fier d'avoir un putain de beau de beau gosse, à ses côtés. Ils faisaient la pair ces deux-là car ils étaient conscients de leurs atouts et se la pétaient tout le temps. La journée risquait d'être comment dire marrante et ... excitante. Aryan se redresse et lui sourit. Jay le tchèque tout en gardant sa main dans la sienne  et le relève pour lui faire l'accolade. " Tu dates frère putain , cava ou quoi ? "


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Aryan Bawja
    ••NOUVEAU :: Puis-je avoir une petite place ?
avatar

MESSAGES : 67
ETUDE/PROFESSION : Chef d'entreprise.
A la tête de ____
AGE : 30 ans
STATUT CIVIL : Depuis elle ? Plus personne. Je ne sais pas si c'est du degoût ou si je n'ai plus confiance. Tout ce que je sais c'est que ma solitude est un choix.

MessageSujet: Re: Sex Appeal course along with Jay [Jay Dutt - mon Sauce OKLM]   Dim 25 Oct - 18:19

Cela faisait 10 minutes qu'Aryan était à la plage en train d'attendre son ami. De nombreuses personnes étaient présentes sur les lieux, profiter du superbe temps d'aujourd'hui pour s'amuser avec des amis. 
Le jeune homme n'avait pas revu Jay depuis un mois presque, la dernière fois qu'il l'avait vu c'était au Boom Dancing, pendant la grande soirée qui avait réuni toutes les célébrités de la ville. En suite, il est parti en Angleterre pour se ressourcer le laissant. Les deux hommes avaient l'habitude de se voir que très peu, en effet travailleurs qu'ils sont, ils préféraient prioriser leur vie professionnelle que personnelle et malheureusement cela pouvait porter préjudice, ce qui était le cas de notre très cher Aryan qui aujourd'hui souffrait de sa solitude. 
Son meilleur ami arriva enfin, il se dirigeait vers lui tout en lui faisant une remarque et en enlevant ses lunettes de soleil. Aryan éclata de rire et se releva, il tchéqua Jay et lui fit une accolade comme toujours, au Diable les formalités à se serrer la main lorsque les sentiments ont dépassé ceux qui peuvent exister entre frères . Les deux gardèrent leur main l'une dans l'autre :"Si moi je ramène toutes les filles de la plage alors toi ce sera de toute le quartier mon gars !" Evidemment, Jay était ce genre d'homme que l'on voyait à la télé avec un physique de rêve. Le genre d'homme dont rêve toutes les femmes et dont sont jaloux tous les autres appartenant à la gente masculine. 
Les deux amis s'assirent à nouveau, Jay lui demanda si ça allait, Aryan sourit et se passe une main dans ses cheveux :"Tout va bien lorsque t'es là mon vieux ! Et toi alors ?" Il prit un temps de pause avant de se reprendre :"Ca fait tellement du bien de te revoir mon vieux, t'as l'air en forme dis moi !"
Revenir en haut Aller en bas
Jay Dutt
    ••FUTUR ADMIRATEUR :: Oh Yeah. Je fais partie du groupe !
avatar

MESSAGES : 444
ETUDE/PROFESSION : Producteur , une simple couverture mais si tu savais ce que je fais vraiment, tu partirais en courant.
AGE : 33
STATUT CIVIL : En couple

MessageSujet: Re: Sex Appeal course along with Jay [Jay Dutt - mon Sauce OKLM]   Dim 1 Nov - 0:33






SEX APPEAL COURSE ALONG WITH ARYAN 
" Tout le monde a un ami à chaque étape de leur vie, mais seulement
 quelques personnes ont le même ami à toutes les étapes de leur vie. "


Jay avait besoin de se détendre et quoi de mieux qu'une journée à la plage avec son meilleur ami qu'il n'avait plus vu depuis plus d'un mois. Il avait ce besoin de le retrouver car apres sa soeur et Madhu, Aryan comptait énormément à ses yeux et lorsqu'il avait besoin, il le trouvait tout le temps. Il savait très bien qu'Aryan lui changerait les idées et lui ferait oublier ses lettres menaçantes. Aryan était quelqu'un qui aimait bien rire tout comme lui et leur journée se passait toujours dans la rigolade et la bonne humeur. Jay pouffe de rire quand ils se lancent des compliments détournés à la tête. D'ailleurs, en parlant de filles, il y en avait déjà qui tournaient la tête rien qu'en passant devant leur serviette. En même temps, en voyant deux beaux mâles tout en muscles et peau mate , y 'avait de quoi baver. Jay qui était en couple avec la meilleure femme du monde ne regardait pas les autres filles mais avec Aryan, ces deux-là ne pouvaient pas s'empêcher de faire chier leur monde et en particulier la gent féminine. Rien de bien méchant qui provoquerait la jalousie de Madhu, quoi que .. Mais ils avaient ce besoin de plaire, de draguer, de se moquer. Jay montre de la tête les filles qui venaient de passer et lâche " Regarde frère, tu les attires déjà. Allez, aujourd'hui, c'est ta journée. Faut t'en chopper une , y a toujours du potentiel à la plage. " Jay avait vraiment envie qu'Aryan refasse sa vie, qu'il soit plongé dans le même bonheur qu'il partageait avec sa belle indienne. Jay savait très bien qu'il avait souffert à l'époque, après son divorce mais Aryan avait su se battre et remonter la pente, enfin c'est ce qu'il essayait de montrer à Jay. Il était grand temps qu'il arrête d'avancer seul et qu'il fasse enfin sa vie. C'était un mec en or, avec beaucoup de qualités et un grand coeur , un physique de rêve qui faisait perdre la tête aux filles et Jay ne comprenait pas pourquoi il était encore célibataire. Il savait très bien que le blocage venait du côté d'Aryan de peur que tout recommence mais s'il ne tente pas, peut-être qu'il laisserait enfin passer la chance de sa vie. Jay se promit de tout faire pour l'aider à trouver sa moitié sauf si Aryan l'avait djà trouver et qu'il ne disait rien à Aryan mais c'était impossible car il ne cachait jamais rien au producteur.
Jay prend le temps quand même de demander des nouvelles à Aryan car voilà, il ne l'avait plus vu depuis un bon moment et il aimait quand Aryan parlait de son taff. Il adorait ce qu'il faisait et son enthousiasme pour les affaires était communicatif. Jay ne pouvait jamais s'empêcher de montrer la fierté qui brillait dans ses yeux lorsqu'il voyait ce qu'était devenu son meilleur ami. Bon, il est vrai que les affaires lui volait son meilleur ami et lui prenait tout son temps mais même s'ils ne se voyaient pas tous les jours, ils arrivaient quand même à se fixer des dates pour rattraper le temps perdu. " La même, cava très bien. T'es là que demandez de plus ? " Jay l'attrape par le cou en rigolant et frotte son poing dans ses cheveux, heureux de le retrouver. Il finit par le lâcher et attrape la crème solaire pour en appliquer sur son corps. Dommage que Madhu n'est pas là, il aurait kiffé sentir le contact de ses mains sur sa peau qui commençait déjà à chauffer par les rayons du soleil. Elle faisait ça tellement bien, le masser Rolling Eyes . Tout en frottant la crème sur ses bras , Jay demande : " Alors Londres, raconte-moi ça t'as fait du bien ou pas ? " Jay savait qu'il avait entreprit ce voyage pour se reposer et non pour le travail. Jay aurait tant aimé aller avec lui mais il avait été retenu par du travail.

made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sex Appeal course along with Jay [Jay Dutt - mon Sauce OKLM]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Sex Appeal course along with Jay [Jay Dutt - mon Sauce OKLM]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•• B O L L Y W O O D . Z E N D E G I :: •• FLY, fly away. :: Villes voisines-