Partagez | 
 

 L'amour, un sentiment incontrôlable.. [PV LIAM & ISHANI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ishani Carter-Solanki
    ••NOUVEAU :: Puis-je avoir une petite place ?
avatar

MESSAGES : 43
ETUDE/PROFESSION : Dirige le service de Neuro.
Donne des cours à la Fac'
AGE : 30ans
STATUT CIVIL : Marié

MessageSujet: L'amour, un sentiment incontrôlable.. [PV LIAM & ISHANI]   Dim 1 Nov - 0:29



Liam & Ishani
L'amour, un sentiment incontrôlable..



Ishani est en train de retirer ses gants avec le sourire aux lèvres, elle vient de sortir de la salle d'opération, une intervention importante qu'elle vient de réaliser et qui se termine par un succès. Elle sait que son patient va devoir être placé sous surveillance, mais les chances de rémissions sont grandes. La belle balance ses gants dans la poubelle, fait un clin d’œil à son collègue qui vient de l'assister pour l'opération et file directement dans les couloirs de l’hôpital. Aujourd'hui, elle n'avait qu'une seule et unique opération à réaliser, mais pas la plus courte, elle vient de passer plusieurs heures aux blocs opératoires, alors, c'est plutôt épuisée qu'elle marche dans les immenses couloirs. Elle a besoin de se vider l'esprit, de se dégourdir les jambes aussi, de relâcher la tension qui était en train de lui alourdir la nuque. Elle passe devant la chambre d'un de ses patients, un petit garçon, il lui fait un signe de la main, elle se pose alors devant sa porte un sourire tendre aux lèvres. « Comment va mon petit guerrier ? » tout en attendant une réponse de sa part, il lui fait un signe de la main et tente de lui faire un sourire. Elle sait qu'il a encore des difficultés pour parler, mais il doit faire des efforts, c'est pour son bien. Le petit tente de baragouiner quelque chose et finit par hausser les épaules. « Ne t'en fais pas, tu es un battant et les battants arrivent toujours à leur fin.. » elle lui fait un signe de la main avant de quitter la pièce.

Tout en quittant cet endroit, elle sort son téléphone portable de sa poche pour regarder l'heure qu'il est, elle pousse un soupir, vingt-trois heures, Ishani vient d’enchaîner une garde de deux jours non stop et elle est encore de bout, en forme dans l'hôpital. Elle aime tellement son métier qu'elle pourrait y rester des jours et des jours, elle sait que ce n'est pas bien, mais c'est plus fort qu'elle. Et puis, bien souvent, elle peut prendre ses pauses avec sa sœur, discuter avec elle, de tout et de rien. Elles aiment se retrouver ensemble, parler de leurs patients, des nouvelles technologies qui peuvent faire avancer la médecine. Des cas qu'elles viennent d'opérer, de programmer des opérations en doublons, des fois, elles ont besoin de s'aider, c'est important aussi la confiance. Elles savent qu'elles peuvent compter l'une sur l'autre. Ishani arrive enfin dans son bureau, elle se laisse tomber un instant sur son fauteuil et ferme les yeux tout en essayant de penser à ce qu'elle va pouvoir faire pour les deux jours à venir. Comme elle vient de bosser plusieurs jours sans pause, elle va devoir se prendre du repos forcé. Dans la journée elle a fait le nécessaire pour répartir les taches entre internes et externes de son service, elle a choisit de mettre les opérations qui le peuvent la semaine suivante, imprimée des plannings pour que le service soit au top, bref tout le monde doit pouvoir travailler sans elle. De toute façon en cas de problème, elle garde toujours son téléphone sur elle. Alors qu'elle a les yeux fermés, elle finit par les ouvrir en grand, elle doit passer chez elle, pas la chose qu'elle avait en tête la de suite, mais elle doit récupérer des documents, des affaires aussi, parce qu'elle avait pris le strict minimum en choisissant de quitter la maison. Elle pousse un gros soupir avant de retirer sa blouse.

Rapidement elle file se changer, prenant le soin de prendre une bonne douche. La belle ressort une bonne demi heure plus tard, la nuit est du coup bien entamée. Avec un peu de chance Liam ne sera pas chez eux ce soir, c'est le week-end, bien souvent il est absent, il traîne à droite et à gauche avec ses amis. Il va sûrement voir une autre femme, elle se doute, qu'il doit bien traîner ailleurs. À cette pensée elle râle toute seule, puis elle donne un coup de pied dans la poubelle de son bureau. La jeune femme sait qu'elle ne devrait même plus penser à lui, qu'elle devrait le fuir, le quitter, lui demander le divorce, pourtant elle ne fait rien de tout ça. Se marier pour le meilleur et pour le pire, voilà le choix qu'elle avait fait. En ce moment, elle vit le pire, la pire chose qui soit dans une vie de couple, que son homme trop ivre pour comprendre, décide de lever la main sur elle. L'alcool peut détruire une vie, même plusieurs, détruire un couple, changer un homme et tout bousiller, voilà comment ça se passe pour eux. Elle aime Liam, elle le sait et ne pourra jamais dire le contraire, sauf que dans ces moments là, il arrive à lui faire peur, à l'effrayer, elle n'a plus envie de lutter, ni de se battre pour eux s'il ne fait pas d'efforts. Pourtant elle sait que même s'il vient à lui dire qu'il en fait, elle ne va pas le croire, elle va le fuir, ou du moins tenter de s'éloigner.

Ishani sort de son bureau et file vers sa moto, la jeune femme est une passionnée de moto, elle aime ça, l'action, la vitesse, les deux roues. Elle sait que lui, n'aime pas la savoir dessus, alors elle en fait peut être un peu exprès. Après une bonne dizaine de minutes sur la route à s'amuser à passer entre les voitures, la jeune femme arrive enfin devant l'immense villa qu'elle partage avec son mari. Elle file directement dans l'entrée de garage, elle n'aperçoit pas sa voiture, alors elle se dit qu'il doit être de sortie. Soulagement pour elle... La jeune femme file directement vers la porte de service, elle entre allume la lumière de la cuisine et se prend un truc à boire dans le frigo. « Il pourrai faire les courses.. » peste t-elle tout en regardant le frigo qui ne contient plus beaucoup de choses. Elle attrape une bouteille de jus de fruit, elle l'ouvre, ça va il est bon. Elle claque la porte du frigo et tout en buvant son verre, elle monte vers son dressing. « Ne pas zapper les documents de l'assurance.. » elle se parle à elle-même pour éviter d'oublier des choses. Sauf que tout en avançant dans le couloir, elle entend du bruit dans leur chambre, elle grimace, elle vient de comprendre qu'il n'est pas sortie comme elle pouvait l’espérer.  « Merde.. » tout en s'arrêtant dans le couloir. Elle avance jusqu'à la porte de la chambre et passe doucement la tête, la jalouse, elle voulait juste vérifier qu'il n'y est pas les affaires d'une autre femme...Elle lâche un petit rire de soulagement avant d'avancer dans la chambre, sans faire de bruit. Elle ouvre un tiroir de la commode pour sortir des affaires, l'eau de la douche coule toujours..
Revenir en haut Aller en bas
Liam Solanki
    ••NOUVEAU :: Puis-je avoir une petite place ?
avatar

MESSAGES : 18
ETUDE/PROFESSION : * *Actionnaire à temps plein pour l'hôpital
* Ancien militaire
* En noir, vente d'armes illégales
AGE : 35 ans
STATUT CIVIL : Marié à la plus belle femme du monde : Ishani Carter-Solanki

MessageSujet: Re: L'amour, un sentiment incontrôlable.. [PV LIAM & ISHANI]   Dim 1 Nov - 21:04


" L'alcool m'a détruit et moi, je t'ai détruit ... "


 " Putain Liam, j'ai juste une envie, c'est de rentrer et de me taper une gonzesse. J'en peux plus, y'a pas un cul ici . " Le rire de Liam résonne au milieu de la nuit, laissant apparaître des dents blanches éclatantes qui brillaient dans l'obscurité . Il était là,  caché avec Marco et d'autres soldats dans les tranchées de la ligne de front à  attendre une potentielle attaque de l'ennemi. Habituellement, ils attaquaient au petit matin mais il valait mieux prévenir que guérir alors Liam et Marco, cette fois-ci étaient de nuit. C'est lorsque le soleil se couchait pourtant que cela devenait plus dangereux car certains soldats sortaient des tranchées pour s'avancer dans la zone neutre, terrain dévasté entre les deux armées. L'équipe de nuit étant composée de travailleurs qui creusaient de nouvelles tranchées ou encore réparaient les fils barbelés détruites par la force des obus. Heureusement pour Liam et Marco qui faisaient partie de l’équipe sentinelle, celle qui surveillait une éventuelle attaque. L'attente se faisait longue et pour combler l'ennui, les deux meilleurs amis discutaient de tout et de rien, particulièrement de leurs envies du moment. Ça fait plus de deux mois qu'ils étaient partis combattre et le manque, les habitudes commençaient à se sentir. " T'étais pas puceau toi que tu fais genre . " Liam se ramasse une tape derrière son casque de la part de Marco et il continue de rire, accompagné des rires des autres soldats. " Je suis sur que j'utilise plus mon engin que le tien alors ferme - là.  Non mais sérieux t'as envie de rien là tout  de suite ? " Liam pose son regard sur les yeux brillants de Marco. A cet instant, il lui faisait rappeler à un enfant et il avait juste hâte qu'ils rentrent  pour que Marco puisse enfin se soulager, pas que de ses envies sexuelles mais plutôt soulagé moralement car Marco était plus fragile que Liam. Même s'il ne le disait pas, il lisait constamment la peur dans les yeux de son ami. Liam était plus fort mentalement et physiquement. Il pouvait donc rester quelques mois encore, loin de son pays. Rien ne le retenait là-bas alors  à quoi bon vouloir se dépêcher de rentrer. Liam finit par faire un petit sourire : " Franchement, j'ai juste cette envie de rentrer pour qu'on puisse s'envoler aux Bahamas comme prévu. Le soleil, la plage, les bons cocktails,  les filles ..." Les yeux de Marco brillent au rappel de ce qui les attendaient. Les deux frères s'étaient fixés  des vacances bien mérités après cette guerre. Fatigués et à bout, partir se reposer,  leur ferait énormément  du bien. Liam lève la tête et fixe la lune qui projette des rayons blancs dans la nuit. Les heures passent et toujours rien à l'horizon. Quelques heures plus tard, Le chef de patrouille finit par se lever en voyant l'équipe de nuit revenir, montrant aux soldats des tranchées qu'il était temps de rentrer se reposer. Liam se redresse et tend la main à Marco pour qu'il se lève. " Tu vas pouvoir aller rêver des filles et utiliser ta main pour le moment petit con. " Sur un autre éclat de rire général, les soldats sortent des tranchées pour se diriger vers leur zone tout en surveillant les alentours. Ils avançaient au milieu de la nuit afin de rentrer lorsqu'ils furent attaquer par surprise. Des tirs et des bombardements fusaient de partout les obligeant à se baisser, courir ou encore à se défendre. Dur de voir quelque chose au milieu de la nuit mais les ennemis avaient bien choisi leur moment et avaient fini par les avoir. Les soldats s'écroulait peu à peu autour d'eux. Liam n'avait qu'une chose en tête, protéger Marco qui tout comme lui tirait un peu partout, leur visibilité étant réduite. Liam courait suivi de Marco lorsqu' ils furent séparés par un obus qui venaient de tomber à  l'endroit où  ils étaient, les projetant d'une ces forces loin l'un de l'autre. Liam se retrouve face contre terre et  crie  de douleur : un éclat d'obus venait de perforer son épaule.  Le sang coulait abondamment mais il ne pensait pas à sa blessure , tout simplement  à Marco. Il se redresse, tout en essayant de garder une position baissée : " Marcooooooo , Marcoo .. Stp, réponds - moi ... Marcooooooo ! " Il venait de l'apercevoir dans une tranchée, agonisant , déchiqueté et en sang. L'obus l'avait plus atteint que Liam. " Non, non, je t'en supplie me lâche pas. " Liam prend sa tête sur ses genoux et pleure. " Chut chut .. " Marco essaye de dire quelque chose mais il n'y a que du sang qui coule de sa bouche. Liam essaye de le rassurer même s'il sait que c'est trop tard . " On va s'en sortir petit frère. T'as pas oublier les Bahamas hein, les filles nous attendent. " Les larmes coulent sur son visage et  Marco sourit en tentant de tapoter la place autour de son cou. Liam ouvre son col et  voit la chaîne en argent, couverte de sang, qui brille autour de son cou. Un objet de famille qui avait été porté par tous les hommes de la famille Sanchez et c'était autour du petit dernier de la porter. Marco sait très bien qu'il ne va pas survivre et lui demande donc de la rapporter à ses parents. Liam enlève sa chaîne et la serre fort dans une main. " Tu vas t'en sortir et tu continueras de la porter .. " La guerre éclatait autour d'eux mais Liam ne faisait plus attention  à rien à part son meilleur ami qui souffrait dans ses bras. Il aurait tant voulu être à sa place car Marco comparé à lui, était pressé de rentrer et avait encore pleins de choses à vivre. Liam continuait de serrer Marco dans ses bras en essayant de le rassurer. Le souffle de Marco se réduisait de plus en plus et la vie s'en était allé, laissant un corps immobile dans les bras de Liam. Plus tard, ce fut le trouve noir et on avait raconté à Liam qu'il avait été retrouvé inconscient près du corps de Marco car il avait lui aussi perdu beaucoup de sang.  Le retour au pays fut difficile et surtout le jour de l'enterrement de Marco. Liam se tenait assez éloigné ne supportant pas de voir les parents de son meilleur ami s'écrouler devant sa tombe. Marco et lui avaient intégré l'armée directement après leurs études et  étaient donc encore jeunes. Ils avaient la vie devant eux mais elle s'était arrêtée pour Sanchez.  Ses parents n'avaient pas assez profiter de leur fils et cela faisait vraiment mal à Liam de savoir qu'il venait de perdre leur unique enfant. Jamais, ils ne s'en remettraient surtout sa maman qui vouait à son fils un amour sans  bornes. Les hommages à ceux morts au combat venaient de terminer. Liam s'était avancé vers les parents du jeune Marco et sa mère s'était écroulée dans ses bras. Elle connaissait Liam pour savoir qu'il était resté  aux côtés de  leur fils tout au long de leur mission et même à la fin.  Liam avait sorti la chaîne en argent de sa poche , tout en prenant bien soin  de la nettoyer et l'avait tendu aux parents. Liam baisse le regard, ne supportant plus les pleurs et les cris de douleurs de la maman, en voyant l'objet familial. Elle avait finit par s'avancer et avait refermé les doigts de Liam sur l'objet en lui disant que Marco aurait aimé qu'il la garde ..
Appuyé de ses deux mains contre le mur de la salle d'eau , Liam laisse échapper quelques larmes de rage qui se mêle à l'eau froide, s'échappant de la douche et glissant sur son corps. Une main quitte le mur et vient serrer fort le pendentif qui pendait à son cou. Jamais, il ne se remettrait de la mort de la seule personne qui comptait énormément pour lui. Il avait été sa seul famille et lorsqu'il l'avait perdu, il en avait beaucoup souffert. Liam tout en restant fort, était détruit de l"intérieur. Plus tard, il avait épousé une merveilleuse femme qui le comblait énormément mais elle ne pouvait pas remplacer la place de ce frère qu'il avait perdu. La douleur était toujours aussi vive, aussi intense et la cicatrice sur son épaule, lui rappelait cette fameuse nuit. Il était rare que Liam arrive à dormir, hanté par les tirs et les éclats d'obus, le souvenir d'un Marco en sang. Liam tape du poing sur le mur et arrête l'eau de la douche. Il essuie les larmes qui brillent dans ses yeux. Jamais, il ne se laissait aller et lorsqu'il était marqué par ce douloureux souvenir, il essayait de retenir tout en lui et bloquait ces perles salées qui menaçaient de couler. Il sort de la douche et attrape une serviette de bain qu'il enroule autour de ses reins. Le miroir lui renvoie un visage torturé et des yeux rougis par des larmes contenues. Sa mâchoire se serre et ses yeux se baissent sur l'alliance qu'il porte à la main et que le miroir lui renvoie. Liam ne l'avouerait jamais mais il avait besoin de sa femme, surtout dans ces moments où tout allait mal. Il avait perdu Marco mais il avait perdu la seule pour qui il aurait tout fait et à cause de qui ? A cause de lui tout simplement. La guerre l'avait changé et il s'était réfugié dans l'alcool pour noyer son chagrin. Lorsqu'il s'était marié à Ishani, il s'était calmé mais bien vite ses vieux démons avaient refait surface, tentant d'oublier avec sa meilleure amie, la bouteille. Sa femme n'y était pour rien mais c'est sur elle qu'il déversait toute sa colère contenue pendant toutes ces années et lorsqu'il était plein, ne se contrôlait plus. Liam se passe une main sur le visage et tente d'assumer ce qu'il avait fait. S'il avait tout perdu aujourd'hui, c'était de sa faute. Il se sentait responsable de la mort de Marco car il ne l'avait pas assez protégé et sa femme l'avait fui car il lui avait appris à avoir peur de lui. Liam se détourne de son image qui le dégoûte et attrape la bouteille qu'il avait posé sur le rebord de l'évier, en rentrant pour se laver. Il boit longuement au goulot pour tenter encore une fois d'oublier. L'alcool lui faisait un effet direct et finissait toujours par le détendre. La tête lui tourne et il pose une main sur son front. Il ouvre la porte pour sortir s'habiller dans sa chambre, tenant toujours la bouteille dans une main . Il bloque à la porte lorsqu'il voit une sorte d'apparition entrain de rassembler des affaires. Cela faisait quelques mois qu'elle avait fait ses bagages et était partie, pour se protéger de lui. Elle s'était retournée en entendant le bruit de la porte et Liam ressent ce manque qu'elle avait laissé. Il était rien sans elle, elle lui avait appris à revivre malgré le vide qu'il continuait d'avoir dans son cœur et il l'avait fait partir. Son regard s'attarde sur le visage de sa belle et il la trouve tout simplement magnifique. Son visage ne montrait plus aucunes traces de coups mais Liam avait remarqué qu'elle avait un peu maigri. Il savait très bien que tout ça, c'était à cause de lui. Etant d'humeur pompette à cause de la bouteille, il se dirige vers elle, comme il le faisait avant. Sauf qu'avant il aurait sourit mais là malgré l'alcool qui coulait dans ses veines, son visage continuait d'être torturé, rougi et montrait des signes de fatigue. " Eh bien si je m'attendais à te voir , quelle bonne surprise. " Ishani se recule, gestes souvent répétées depuis qu'il avait porté la main sur elle. " Quoi, tu n'embrasses pas ton mari ? "
crédit by minibouh



Revenir en haut Aller en bas
Ishani Carter-Solanki
    ••NOUVEAU :: Puis-je avoir une petite place ?
avatar

MESSAGES : 43
ETUDE/PROFESSION : Dirige le service de Neuro.
Donne des cours à la Fac'
AGE : 30ans
STATUT CIVIL : Marié

MessageSujet: Re: L'amour, un sentiment incontrôlable.. [PV LIAM & ISHANI]   Lun 2 Nov - 13:23



Liam & Ishani
L'amour, un sentiment incontrôlable..



Une fois dans la chambre, Ishani marque un petit temps de pause essayant de s'assurer que Liam ne va pas sortir de la douche de suite. La jeune femme même si elle aimerait le voir et lui dire ce qu'elle pense, n'a pas envie de  l’affronter. C'est toujours difficile de se retrouver en face d'une personne que vous aimez, mais qui vous fait vivre un enfer. Isha ne déroge pas à la règle de l'amour, parce qu'elle vit une relation passionnée, mais houleuse. Telle une mer déchaînée qui tente de la faire chavirer. La jeune femme commence alors à ouvrir la commode, elle regarde les vêtements de Liam à côtés de ses affaire à elle et esquisse un tendre sourire qui se mêle à de la tristesse. Pendant un court instant elle se perd dans ses pensées essayant de se remémorer des beaux souvenirs entre eux. Le pire c'est qu'ils en ont tout de même beaucoup. Ils font parti des couples élégants, souriants, mais qui vivent un enfer. Ishani aime tellement son mari, elle sait qu'elle ne pourra jamais le quitter. C'est une idée inconcevable pour elle. Elle se souvient encore de lui la première fois ou son regard a croisé le sien. Son coeur s'était emballé, il avait ce sourire de charmeur, cet air faussement arrogant tout pour plaire. Plutôt que de lui céder facilement, elle s'était faite désirer et courtiser. Elle n'avait pas envie d'être une proie facile pour lui. Non c'était bien plus drôle de le voir trouver des excuses pour l'approcher. Liam c'est un charmeur, un homme à femmes, le genre qui aime sortir, faire la fête, boire un verre et draguer. Elle le sait, elle connait tout de son passé. Mais elle sait une chose c'est qu'à l'époque elle ne pouvait plus supporter de le voir sourire à toutes les femmes dans le couloir de l'hôpital. Voila comment elle a compris qu'elle était tombé sous son charme. Il n'y avait plus que lui qui compté dans son monde. Encore aujourd'hui s'ils venaient à se séparer pour de bons, elle ne supporterait pas l'idée de le voir avec une autre. Alors qu'elle est perdu dans ses souvenirs elle n'entend pas l'eau de la douche qui vient de s'éteindre. Elle continue de remplir son sac avec des affaires qui lui passer par la main, piquant un tee-shirt de Liam au passage. Elle esquisse un sourire parce qu'elle adore flotter dans les vêtements de son homme. Elle se retourne pour se diriger vers sa table de nuit, mais elle reste figée comme une statue. Une silhouette vient d'apparaître devant elle. Ce n'est autre que Liam qui sort de la douche. Rapidement elle détaille son corps du regard avant de fixer la bouteille qu'il tient dans la main. Alors il avait encore cette tendance à boire ?  Ishani ne peut s'empêcher de soupirer en voyant ça. Il n'avait donc rien retenu de l'éloignement entre eux. La belle est déçue, elle avait encore au fond d'elle un tout petit espoir. Celui de le voir arrêter de noyer son chagrin dans l'alcool, mais non une fois de plus il est ivre. Il commence à parler, la belle quitte alors la bouteille des yeux pour venir plonger son regard dans le sien. Elle remarque qu'il n'est pas en forme. L'air fatigué et triste, le visage tiré et les yeux gonflés. Ishani aimerait tellement courir dans ses bras, lui dire que tout va bien se passer, qu'ils vont pouvoir vivre ensemble, mais non, son corps ne veut pas. Alors elle le regarde se rapprocher, réflexe de défense, elle se recule. Il lui balance alors une remarque, elle a envie de fuir. À cet instant ce n'est pas l'homme qu'elle aime qui se trouve en face d'elle, mais celui qu'elle fuit. “Si tu n'avais pas ta bouteille je viendrai peut-être te saluer..” elle le regarde droit dans les yeux. Elle n'a pas envie de se montrer faible, elle veut lui tenir tête. C'est trop facile de prendre la fuite. “Un mari…” elle lâche ces mots sans en dire plus. Comment peut-il se considérer comme son mari alors qu'il ose lever la main sur elle. Ishani serre la mâchoire en essayant de lui tenir tête pourtant elle sait qu'elle peut s'en prendre une à tout moment. Elle espère pouvoir anticiper le moindre coup parce qu'elle aimerait être dans ses bras plutôt que de sentir la force de ses bras qui viennent lui tenir les poignets. La belle continue de se reculer jusqu'à sentir la commode derrière elle. “N’avances plus..” tout en faisant un geste de la main pour tenter de le freiner.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Solanki
    ••NOUVEAU :: Puis-je avoir une petite place ?
avatar

MESSAGES : 18
ETUDE/PROFESSION : * *Actionnaire à temps plein pour l'hôpital
* Ancien militaire
* En noir, vente d'armes illégales
AGE : 35 ans
STATUT CIVIL : Marié à la plus belle femme du monde : Ishani Carter-Solanki

MessageSujet: Re: L'amour, un sentiment incontrôlable.. [PV LIAM & ISHANI]   Lun 2 Nov - 15:47


" L'alcool m'a détruit et moi, je t'ai détruit ... "


Liam avait qu'une envie à cet instant, la prendre dans ses bras et se blottir tout contre elle, sa tête au creux de son cou comme elle le faisait à l'époque pour l'apaiser. Elle lui chuchotait des mots rassurants, des mots d'amour qui montrait bien à  Liam qu'il n'était plus tout seul. Dans ses bras, il avait l'impression d'être un petit garçon qui avait besoin de réconfort, d'amour. Il avait grandit trop vite entre la mort de son père qui l'avait affecté et les traces de la guerre à jamais gravé psychologiquement et physiquement. Cette étreinte lui suffisait pour relâcher directement la pression et la tension qui tendait ses muscles. Il aurait tellement aimé retrouver sa femme, s'excuser et lui demander de revenir. Le souci, c'est qu'il ne faisait que ça s'excuser pour recommencer encore et encore. Aujourd'hui, en plus du manque de son père,  de Marco, il avait ce manque de sa femme. Ils avaient sans doute raison de tous l'abandonner car il méritait d'être seul. Le pire, il ne comprenait pas ce qui le poussait à lever la main sur sa femme, à abîmer ce magnifique visage. Elle lui avait rien fait mais c'est un comportement malheureusement qu'il ne comprenait pas. Peut-être qu'un jour, il lui faudrait consulter, mettre des mots sur ce qui le torturé et le pousse à faire ces gestes. Liam sourit et lève la bouteille en regardant sa femme : " Oh ça  ... J'ai bu juste une gorgée si c'est ça qui t'inquiète .. Si j'avais su que tu viendrais, j'aurai peut être combler le manque autrement ... " Son regard glisse sur le corps de sa femme et remonte sur le visage tant aimé. Un petit sourire qui se veut triste se dessine sur son visage. Si elle savait combien il avait besoin d'elle, besoin de son aide. Tout seul, il n'arrivera jamais à se relever et à laisser tomber l'alcool qui le détruisait de plus en plus. Malheureusement, même en l'ayant à ses côtés, il n'avait pas réussi à faire les choses biens. Liam continuait de se rapprocher et une lueur s'allume dans son regard lorsqu'elle  répète les mots qu'il venait de dire. Liam finit par poser les mains sur ses poignets pour la retenir car ça  l'agaçait de la voir reculer. Il était pas vraiment saoul en ce moment et elle n'avait pas à avoir peur de lui. Quoi que vu comment il réagissait  d'habitude, elle avait de quoi se méfier. " Ton mari et je  le resterai jusqu' à  ce que la mort nous sépare . " Il termine sa phrase d'une voix moqueuse et rajoute en esquissant un sourire : " Quoi que même après dans l'au-delà, tu continueras d'être à moi .. Tu es ma femme Ishani que tu le veuilles ou non ... " Elle le savait que même s'il lui faisait du mal, il l'aimait  comme un fou et qu'il n'était rien sans elle. La jeune fille savait très bien que jamais il n'accepterait le divorce et que même séparé, il ne la lâcherait pas. Ishani recule encore jusqu'a avoir la commode dans son dos et Liam approche de nouveau tout en lâchant ses poignets , pour déposer ses mains sur le visage de la jeune fille. Il la sent tressaillir et ça lui fait mal de voir que c'est lui qui avait provoqué tout ça. Il souffrait aussi de voir qu'il lui faisait cet effet. Il caresse lentement sa joue et rapproche son visage du sien en murmurant : " Stp bébé , tu me manques ... " Elle savait qu'elle ne pouvait rien contre lui et il n'avait pas envie de lui faire du mal . Il voulait juste retrouver ses lèvres quelques minutes . Liam réduit la distance qui sépare leurs deux visages et dépose ses lèvres sur celle de sa femme. Il ne serrait pas son visage et elle pouvait le repousser quand elle voulait mais il avait besoin de ce contact.

crédit by minibouh





Dernière édition par Liam Solanki le Lun 2 Nov - 22:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ishani Carter-Solanki
    ••NOUVEAU :: Puis-je avoir une petite place ?
avatar

MESSAGES : 43
ETUDE/PROFESSION : Dirige le service de Neuro.
Donne des cours à la Fac'
AGE : 30ans
STATUT CIVIL : Marié

MessageSujet: Re: L'amour, un sentiment incontrôlable.. [PV LIAM & ISHANI]   Lun 2 Nov - 21:15



Liam & Ishani
L'amour, un sentiment incontrôlable..




Elle tente de faire la forte, de lui tenir tête, de tenter de lui résister et surtout de garder la tête haute en face de lui. Pourtant à ce moment, son monde n'est qu'un château de cartes, qui peut s'écrouler à tout instant, il lui suffirait de s'approcher un peu plus d'elle, pour tout faire voler en éclat. La jeune femme le regarde lui, puis la bouteille qu'il tient dans sa main, elle aurait envie de l'envoyer valser, de la prendre de ses doigts, de lui arracher même et de la balancer contre le mur. Cet objet de malheur, cette boisson qui vient lui gâcher son existence et pourrir son couple. Alors elle décide de lui faire une remarque, de lui faire comprendre qu'il est encore en train de boire, qu'il va encore tout briser en deux minutes. Il n'est pas encore ivre, ça se voit, mais c'est suffisant pour la dégoûter. Parce que peut-être que lui ne se souvient pas de la douleur qu'il lui inflige, mais elle, elle ne peut rien oublier. Elle se souvient encore des coups qu'il lui avait porté, de ses larmes, de sa bouche en sang, de ce goût de sang surtout. Elle revoit encore son visage dur et froid, cet air distant, si différent, elle ne pourra jamais rien oublier de tout ça. Elle ne comprendra jamais ses actes, mais au fond, elle n'arrive pas à lui en vouloir. Elle sait qu'elle est folle de rester avec lui, de croire en un avenir meilleur à ses côtés alors qu'il ne fait que tout foutre en l'air, mais elle l'aime et ça, c'est plus fort que tout. Elle garde l'espoir de jours meilleurs, de pouvoir le faire changer, lui faire comprendre qu'il doit prendre sa vie en main, qu'il doit parler, voir quelqu'un s'il le faut pour trouver des solutions. Le chemin va être long, très très long, mais elle fera tout pour réussir à le guider. Alors, même si aujourd'hui elle s'éloigne de lui, elle veut quand même rester là, à une certaine distance, le surveiller, veiller sur lui. Il laisse glisser son regard sur son corps, réflexe, elle tente de se cacher avec ses mains tout en continuant de le regarder. Il lui lance une remarque, elle ne rigole même pas, avant elle l'aurait poussé sur le lit pour l'embrasser avec envie et passion, aujourd'hui, elle ne dit rien. Préférant lui tenir tête. « Si tu n'avais pas l'habitude de boire, je n'aurai pas eu besoin de partir et je serai avec toi tout les jours.. » ses propos se veulent dur, mais elle n'y arrive pas vraiment. Quand il est avec elle, elle n'a qu'une envie c'est de lui courir dans les bras, alors qu'elle se refuse de le faire.

Il s'approche d'elle, elle recule, réflexe pour éviter de la faire fuir, ou plutôt de tenter de la maintenir devant lui, il attrape ses poignets. Ce n'est pas un geste méchant, il veut juste qu'elle arrête de reculer, il ne serre pas, il n'a pas envie de lui faire mal, il veut juste la bloquer devant lui. Ishani bloque sa respiration, elle tente de maîtriser ses émotions. Alors qu'il tient ses bras, elle le regarde et reprend la fin de sa phrase. Celui-ci ne manque pas de répliquer quelque chose, c'est fou, parce qu'il arrive toujours à montrer qu'elle est à lui, rien qu'en parlant. Il a choisit de l'épouser à la vie, à la mort. Elle ne sera jamais à personne d'autre, pourtant, s'il continue de se comporter comme-ça, un jour il risque de la perdre. Puis lui aussi, s'il continue de draguer les autres femmes pour s'amuser, elle risque de lui en vouloir. Il sait qu'il a déjà fait une faute par le passé, il n'a plus le droit à l'erreur, certes ce n'était que le début de leur relation, mais ça suffit pour fragiliser le socle de leur amour. Ishani pourtant ne lui en tient pas rigueur, elle sait qu'il était un coureur de jupons et qu'elle de son côté était une jeune femme fêtarde. Alors elle ne peut pas lui en vouloir d'avoir goûté une dernière fois à la liberté.

La belle esquisse un léger sourire en entendant ses propos. « Je dois te rappeler que nous étions deux le jour du mariage ? » elle affiche un petit sourire avant de se mordre la lèvre. Voila, pourquoi était-elle en train de craquer de nouveau pour lui. Pourquoi à chaque fois arrive t-il à lui faire perdre raison. « Parce que je sais que je suis ta femme à la vie, à la mort et tout ça. Mais si tu continues de faire le con Liam.. » elle marque une petite pause avant de le regarder droit dans les yeux, fixement. « Tu risques de tout foutre en l'air, une bonne fois pour toute et là, je ne supporterai plus rien, plus tout ça.. » elle fais un mouvement de la tête pour montrer la bouteille. « C'est trop dur pour moi.. » elle sent que sa gorge se noue, elle a du mal à parler. C'est vrai que ce n'est pas aussi évident pour elle. D'un côté l'amour qu'elle lui porte, cet amour plus fort que tout, qui pourrait la faire courir à sa perte, parce qu'il suffirait qu'il lui donne un coup de trop pour la perdre. Et de l'autre cette peur qu'elle a de lui, ce sentiment qu'elle n'avait jamais avant, qui vient tout bouleverser. Quand elle est dans la même pièce qu'elle lui, elle n'a qu'une envie c'est de le fuir, de partir loin de lui, de s'enfuir. Elle aimerait presque se reconstruire une nouvelle vie. Elle aimerait lui demander le divorce, lui dire qu'elle souffre trop à ses côtés, qu'il va la détruire petit à petit. C'est dur de choisir, de savoir et de prendre la bonne décision.

Alors qu'elle le le regarde, il s'approche un peu plus d'elle, une main quitte son poignet pour venir caresser sa joue, elle cligne des yeux un instant, avant de savourer cette douce caresse. Son contact lui manque, elle ne peut pas le nier. Entre eux il y a une attirance forte, du désir, une envie de se retrouver l'un contre l'autre, de partager un moment sensuel, elle le sait. Liam sous la couette c'est une explosion de passion, de rage et d'amour tendre. Il est merveilleux, il sent son pouls s’accélérer en se rendant compte qu'elle est en train de penser à des choses pas très très sérieuses avec lui. Il lui murmure quelque chose avant de venir lui déposer un baiser, il ne la bloque pas, ne la force pas, non il l'embrasse avec douceur. Ishani lui rend son baiser, elle en a envie, elle ne peut pas faire autrement, elle aime cette attraction entre eux. Et puis tout de lui, lui manque. Elle a envie de le retrouver, de lui dire qu'elle sera là pour lui. « Liam.. » elle souffle son prénom tout en posant ses lèvres contre les siennes. « Je suis là.. » trois mots, trois petits mots qui peuvent lui faire comprendre qu'elle ne va pas le laisser seul, qu'elle va le soutenir. Pourtant, elle risque de souffrir encore et encore, ça serait trop simple. « Tu me manques.. » elle lui donne un baiser plus fort, mordant presque sa lèvre avec cette envie qu'elle ne peut retenir. Puis elle se recule, elle n'a pas le droit de lui céder, elle ne peut pas craquer. Non, c'est interdit, il n'a pas le droit de gagner une fois de plus avec sa belle gueule. Il n'a pas le droit d'avoir cette emprise sur elle, merde, c'est elle qui doit se montrer forte. Sinon, il pourra encore et toujours lui porter des coups et savoir qu'elle va revenir pour lui, pour ses câlins et ses caresses. Ishani se recule et se décale de lui, elle baisse la tête. « Je ne peux pas Liam, je suis désolée.. » elle ne devait pas s'excuser pourtant, elle devait juste partir, quitter cette maison rapidement. Sinon elle risque de tomber dans ses griffes et ne plus réussir à s'en sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Solanki
    ••NOUVEAU :: Puis-je avoir une petite place ?
avatar

MESSAGES : 18
ETUDE/PROFESSION : * *Actionnaire à temps plein pour l'hôpital
* Ancien militaire
* En noir, vente d'armes illégales
AGE : 35 ans
STATUT CIVIL : Marié à la plus belle femme du monde : Ishani Carter-Solanki

MessageSujet: Re: L'amour, un sentiment incontrôlable.. [PV LIAM & ISHANI]   Lun 2 Nov - 23:45


" L'alcool m'a détruit et moi, je t'ai détruit ... "


C'est plus fort que lui, il avait ce besoin de poser ses lèvres sur les siennes, de retrouver le contact de sa femme. Liam ne la force pas mais tente quand même une approche en déposant ses lèvres sur les siennes. Il voulait la retrouver pendant un petit moment mais avait peur qu'elle le repousse. Cependant, c'est plus fort qu'elle et elle ne résiste pas répondant à son baiser. Il savait très bien qu'il lui manquait autant qu'elle lui manquait. Il se détestait d'avoir créer cette distance alors qu'ils pourraient être bien et heureux. Tout dans ses gestes, dans le baiser auquel elle répond,  dans la façon qu'elle a de murmurer son nom montre le manque immense qu'elle éprouve. Liam frissonne et encore plus quand elle le lui confirme. La pression de ses mains sur ses joues se fait plus intense quand elle reprend sa bouche. Il ne risque quand même pas de glisser ses mains vers sa taille pour la serrer contre lui de peur qu'elle mette fin au contact qui les liait pendant quelques minutes. Sa belle a envie tout comme lui de prolonger le moment. Même si elle le détestait, elle ne pouvait pas nier l'immense attraction physique qu'il y avait entre eux. Même en ayant parcouru un bout de chemin ensemble, cette attirance qu'ils avaient l'un pour l'autre était toujours aussi forte que les débuts où ils étaient jeunes et amoureux. Chez certains couples, la routine faisait place mais eux, c'est comme s'ils se redécouvraient chaque jour et pas que sur le plan physique mais sur tout. Ils aimaient se retrouver, faire des choses ensemble tout en éprouvant la même joie, la même excitation du début. Jamais, ils ne se lassaient l'un de l'autre et ils ne pouvaient s'empêcher de se jeter dans les bras l'un de l'autre à chaque fois qu'ils se voyaient. Liam aimait plaire, draguer mais jamais il n'avait eu cette envie d'aller plus loin avec celles qu'il courtisait car sa femme le comblait dans tous les domaines et encore plus au niveau sexuel. Alors, rien de bien méchant, elle n'avait pas à s'en faire car elle-même savait qu'elle était d'un haut level comparé aux autres. Il n'y avait qu'elle pour allumer cette lueur qui brillait dans ses yeux et qui montrait tout l'amour qu'il lui portait. Même les autres femmes savaient qu'elles ne devaient pas approcher car vu comment il regardait sa femme, il n'y avait qu'elle qui comptait. Rien ni personne n'arriverait à retenir son attention comme elle, elle arrivait à le faire. Elle avait un de ces pouvoirs sur lui et Liam assumait totalement qu'en sa présence, il était faible. 
Ishani finit par mettre fin à leur étreinte  se rappelant ce qu'il est, ce qu'il lui a fait et finit par se détacher. Liam, utilisait toujours la force pour arriver à ses fins mais là,  il n'en avait aucune envie. Il arrivait à ses fins simplement quand il était bourré. Etant sobre pour le moment et vu qu'elle était là,  il allait tenter de la convaincre encore et encore de revenir à la maison. Il savait très bien que c'était perdu d'avance mais il ne voulait pas lâcher l'affaire. La distance étant trop dur, il ne supporterait pas de la perdre, de la voir partir pour ne plus jamais revenir. Si elle faisait ça,  elle savait qu'il ne ferait qu'empirer son état. Il ne fait rien pour la retenir, essayant de respecter la distance qu'elle venait de mettre. Il brûlait d'envie de la reprendre dans ses bras, de lui montrer qu'elle n'était rien sans lui elle aussi mais à coup sur, elle fuirait et prendrait la porte. " Tu sais très bien que c'est dur pour moi aussi. J'aimerais tellement arrêter mais je n'y arrive pas .. J'ai ce besoin de boire, tu peux pas comprendre. " en parlant de la bouteille qu'il avait posé sur la commode un instant plutôt. C'était la seule chose qui le mettait Ko et qui le faisait penser à rien tellement il était mort. Même sa femme n'arrivait pas à lui faire oublier tout ce qu'il avait vécu. " Et c'est encore pire maintenant ..  " Sa femme savait très bien que son départ l'affectait profondément et le faisait plonger de plus en plus. Il perdait tout ceux qu'il aimait un par un. Il n'y avait que la bouteille qui elle ne le lâchait pas. Liam se passe une main sur son visage torturé. De toute façon, dans tous les cas, il était perdu. Quand il avait besoin de sa femme et qu'elle se montrait présente,  il tapait dessus. Le souci, c'est que quand il buvait, il ne se reconnaissait plus. Ce n'était pas lui, il avait tellement  ce besoin de déverser toute sa rage qu'une fois ivre, il ne faisait même pas attention a la personne qui se trouvait devant lui. Malheureusement la plupart du temps, c'était sa femme. Le réveil était hyper dur car les souvenirs de la soirée passée à frapper dessus revenait sans pitié quand il émergeait  du brouillard dans lequel il était plongé. Il se détestait énormément et regrettait toujours mais il n'arrivait pas à arrêter. Le problème, c'est qu'ils avaient tout deux des caractères forts et lorsqu'elle le voyait ivre, Ishani pétait son câble et ça partait en couille jusqu'à  ce qu'il lève la main.  Elle savait qu'il avait besoin de boire mais elle ne comprenait pas, lui en voulant tout le temps, lui reprochant pleins de choses ce qui ne suffisait pas à le calmer mais à empirer la situation. Liam fait un geste des mains impuissant. " Je sais très bien que rien ne va effacer tout ce que j'ai fait mais je regrette tellement ... Je ne peux même pas dire que je ne recommencerai plus car c'est faux, je me gère pas ... Je .. je sais plus quoi faire. " Liam finit par s'asseoir sur le bord du lit et se prend la tête entre les mains. On lui avait souvent dit d'aller consulter mais étant trop fier, jamais il n'irait car on lui dirait qu'il était malade alors que rien avoir . Il était peut être traumatisé psychologiquement mais il allait bien, fin c'est ce qu'il croyait. Il ne savait plus quoi faire pour qu'elle le croit encore car même lui n'était sur de rien. Il finit par crier avec force  " Je te laisserai pas partir Ishani, tu es à moi . Tu .. tu peux pas me faire ça ... " Liam fixe le sol et serre les poings. Il allait vraiment mal et si elle partait, il ferait exprès de se détruire encore plus pour qu'elle reste. Il n'avait plus rien à perdre de toute façon. LIam relève un regard douloureux vers elle et tend la main pour lui faire signe d'approcher .. " Stp j'ai besoin de toi .. "



crédit by minibouh



Revenir en haut Aller en bas
Ishani Carter-Solanki
    ••NOUVEAU :: Puis-je avoir une petite place ?
avatar

MESSAGES : 43
ETUDE/PROFESSION : Dirige le service de Neuro.
Donne des cours à la Fac'
AGE : 30ans
STATUT CIVIL : Marié

MessageSujet: Re: L'amour, un sentiment incontrôlable.. [PV LIAM & ISHANI]   Ven 6 Nov - 13:10



Liam & Ishani
L'amour, un sentiment incontrôlable..



Elle venait de mettre de la distance entre eux, pourtant, elle n'avait pas envie de créer cette barrière dans leur couple. Elle avait envie de se rapprocher de lui, de renforcer le lien qui les unis, de le prendre dans ses bras et de lui dire qu'elle a besoin de lui, qu'elle a envie de l'avoir à côté de lui. Sauf qu'elle vit avec la peur, cette peur qui prend possession de son corps quand elle est en sa présence, son époux, n'est pas le même homme, il n'est pas comme avant. Maintenant, elle doit vivre avec sa maladie, l'alcool. Certes il n'arrive pas à le reconnaître, mais il devrait se faire soigner, se faire suivre, trouver des solutions pour parer à se problèmes. Ça va être difficile de réussir à s'en sortir, mais elle se doit de le suivre dans ce processus de guérison. Elle le regarde alors qu'il fait un geste de la main tout en lui parlant. Ishani ne peut s'empêcher de le regarder avec tendresse, elle l'aime, c'est sûr. « Nous devons trouver une solution Liam, tu risques d'empirer la situation, tu le sais. On ne peut pas faire semblant d'être heureux.. » elle hésite à se rapprocher de lui, mais décide finalement de rester à sa place tout en reprenant la parole. « Je n'ai pas envie de te perdre, mais tu dois réagir avant qu'il ne soit trop tard. » elle le fixe droit dans les yeux, elle n'a pas envie de fléchir, elle se doit de lui tenir tête. C'est trop facile sinon de craquer, de se retrouver dans ses bras et d'oublier le passé, d'oublier les mains levées sur elle. « Je ne veux pas te mettre d'ultimatum, parce que ça ne sert à rien je le sais, mais merde..Tu dois te pousser pour faire quelque chose.. » elle serre les dents tout en lui parlant. Alors qu'elle est en train de lui parler, il se dirige vers le lit pour s'asseoir, la jeune femme le regarde faire, alors qu'il se prend la tête dans les mains. C'est fou, parce que même dans ces moments là, quand il est triste, déboussolé, elle ne peut s'empêcher de le trouver craquant. Tout le monde autour d'elle, lui dit de fuir, de partir loin de lui, de lui demander de divorcer, mais pourtant, elle ne le fera jamais. Elle sait qu'il a des problèmes, des choses vraiment trop importantes qui viennent le pourrir la vie, qu'il a vécu un traumatisme important par le passé, mais il va devoir rebondir, il doit aller de l'avant. Ishani est impuissante face à la complexité du cerveau. Il a un blocage, il a quand même vu son meilleur-ami mourir devant ses yeux, il aurait pu le perdre dans un accident de voiture, ou tout autres accidents. Mais non, il fallait que ce soit en déploiement, pendant une mission dans un autre pays, pendant une guerre qui faisait rage. La belle sent des larmes venir humidifier ses yeux quand elle s'imagine le chagrin qu'il doit porter. Elle sursaute quand il cri avec force qu'elle est à lui, qu'elle sera toujours à lui. « Liam.. » elle parle d'une voix sereine, d'une voix calme. Elle sait bien qu'il ne va pas la laisser partir aussi facilement, entre eux rien n'est jamais facile. Des disputes de couple énormes, ils en ont déjà eut, ça ne sera pas la première, ni la dernière fois. Elle sait ce qu'il pense, elle sait aussi qu'il est possessif et que pour lui, il est hors de question de la voir partir. Elle n'a pas le droit d'envisager cette possibilité, de toute façon, il risquerait de la poursuivre peu importe le pays ou elle décide de se rendre. Il est comme-ça depuis qu'elle le connaît, déjà à l'époque, il avait cette tendance à vouloir savoir ce qu'elle faisait, avec qui et pourquoi. Quand elle avait des gardes de plusieurs jours sans rentrer à la maison, il venait la voir à l’hôpital, prétextant des rendez—vous avec des investisseurs, ça la fait toujours sourire, de voir qu'il tient à elle à ce point. Ça la rassure aussi, parce qu'elle pourrait penser qu'elle n'est avec elle que pour être en couple, parce qu'elle le supporte, mais non, c'est bel et bien de l'amour.

Il fixe le sol, les poings serrés, elle laisse tomber son sac de voyage sur le sol tout en continuant de le regarder. La belle est en train d'oublier qu'elle s'était dit de ne pas craquer, de ne pas rester là, de ne pas se faire avoir. C'est trop dur de lutter contre ses sentiments, c'est plus fort que tout. Le fixer sans bouger, voilà ce qu'elle a en tête, elle pourrait tourner les talons et partir en vitesse sans se retourner, mais non, ça serait lâcher et elle n'est pas comme-ça. Il lève la tête tout en la regardant, la belle fond en deux secondes, pourquoi avait-il se pouvoir d'attraction sur elle. Elle hésite un instant, sa main tremble, elle sait qu'il ne va pas la frapper, non, il n'est pas assez ivre pour ça, heureusement. Après quelques secondes, elle attrape cette main qu'il tend, puis elle s'approche de lui. Elle reste debout, devant passer sa main dans les cheveux de son homme, elle se rapproche et la tête de Liam se pose contre son ventre. « Je serai toujours là pour toi. Tu dois en prendre conscience aussi.. » elle laisse sa main caresser le visage de son mari, une caresse tendre, puis elle se laisse glisser afin de s'asseoir sur ses genoux, elle le fixe longuement et sans parler, elle s'empresse de le serrer dans ses bras. Elle a besoin de retrouver ce contact, ses bras forts qui viennent l'enlacer, elle pose sa tête contre son torse et dans un murmure elle reprend la parole. « Tu m'as manqué.. » tout en fermant les yeux dans ses bras, elle respire son odeur, son parfum, écoute les battements de son cœur, et pour une fois, depuis bien longtemps, elle se sent bien. Pourtant, ils ne viennent pas de discuter, ni même de trouver des solutions à leurs problèmes, mais elle veut juste savourer ces quelques minutes dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Solanki
    ••NOUVEAU :: Puis-je avoir une petite place ?
avatar

MESSAGES : 18
ETUDE/PROFESSION : * *Actionnaire à temps plein pour l'hôpital
* Ancien militaire
* En noir, vente d'armes illégales
AGE : 35 ans
STATUT CIVIL : Marié à la plus belle femme du monde : Ishani Carter-Solanki

MessageSujet: Re: L'amour, un sentiment incontrôlable.. [PV LIAM & ISHANI]   Mar 10 Nov - 21:47

" L'alcool m'a détruit et moi, je t'ai détruit ... "
 L'ancien militaire avait ce besoin pressant de retrouver sa femme, non pas de la manière qu'il voulait habituellement et qui leur faisaient passer un bon moment de plaisir ensemble mais simplement le besoin de la serrer dans ses bras, de sentir qu'elle était là pour lui, qu'il n'etait pas seul et qu'elle ne le lâchait pas. Il sait très bien aussi que c'est trop facile de la retenir auprès de lui, de faire comme s'il n'y avait rien mais là  pour le moment, il n'allait pas bien et avait vraiment besoin de sa femme auprès de lui. Ishani savait très bien qu'il ne se contrôlait pas et qu'il ne se rendait pas compte de ce qu'il faisait quand il buvait même si cela reste impardonnable. Si aujourd'hui, leur couple battait de l'aile, c'était entièrement de sa faute et il s'en rendait compte car elle, elle ne demandait que ça d'être heureuse auprès de lui. Même ça,  il n'arrivait pas à le faire.  Combien de fois il n'avait pas penser à partir loin rien que pour la laisser tranquille car si lui souffrait, il la faisait souffrir encore plus. Malheureusement, il n'arrivait pas à se détacher d'elle, à la laisser partir pour qu'elle fasse enfin sa vie et qu'elle soit heureuse. Cette fille l'avait marquée et elle lui appartenait. Il l'aimait comme un dingue et il savait que si elle venait à partir  ou qu'il la laisse s'en aller, il plongerait encore plus et aurait sûrement des envies suicidaires. C'était égoïste de sa part, il l'admettait mais il était énormément possessif et était prêt à tuer de sang froid tout ceux qui viendrait à croiser le chemin de sa belle.  Cette fille était sa force, même si pour le moment, il ne gérait rien car même en l'ayant à ses côtés prête  à  l'aider, il ne faisait rien pour la garder. Il pourrait faire des efforts pour lui montrer qu'il la voulait à ses côtés mais même cela, il n'y arrivait pas, faisant des promesses qu'il ne tenait pas. Liam finit par aller s'asseoir et tend une main vers elle, lui montrant bien qu'il souffrait de son absence. Sa femme hésite un moment avant d'attraper sa main et de le rejoindre.  Elle pose sa tête contre son ventre, lui caressant les cheveux. Liam la serre contre lui, ses mains autour de sa taille, s'accrochant à elle comme à une bouee de sauvetage et appréciant le contact qui lui manquait tant.  Ishani finit par s'asseoir sur ses genoux et se blottit contre lui. Liam la serre tout contre lui et le nez au creux de son cou, il inspire profondement son parfum, son odeur. Il ne dit rien pendant un moment, voulant profiter de son contact en silence. Elle lui manquait énormément, tout  en elle lui manquait. Il murmure " Putain bébé,  si tu savais comme je suis desolé ... Je te jure que je m'en veux .. Si je pouvais tout effacer et tout recommencer, je le ferai mais je ne peux pas ...." Il savait très bien que rien ne pourrait effacer toutes les marques imaginaires des traces qu'il avait laissé sur son corps, toute la souffrance psychologique qu'il lui avait fait subir. Liam savait aussi qu'il devait faire un travail sur lui-même mais étant trop fier, il se bloquait et au lieu de changer, restait tel qu'il était.  Il dépose un baiser au creux de son cou puis redresse la tête, plongeant ses yeux torturés dans les siens. " Sans toi, je ne suis rien ... Je deviens fou ... Reviens à la maison stp ... Pour toi, je ferai n'importe quoi même me faire suivre ... " Liam n'a aucune envie de le faire mais si ça peut lui faire plaisir et si ça pouvait l'aider lui en premier à extérioriser ce qui le rendait malade, alors il le ferait. Ne sachant  pas mettre de mots sur ses actes, il fallait qu'on l'aide à en mettre. 
Levant une main pour venir caresser sa joue, Liam retient son geste en suspend lorsque ses yeux se posent sur une légère marque qui se trouve près de sa tempe, cette légère cicatrice qui vient le narguer. Il l'effleure quand même d'un doigt tremblant et sait très bien que cette marque, c'est lui qui lui a faite. Son regard change et devient plus sombre. Il sent la colère monter doucement, pas contre elle mais contre lui. Il aurait beau changer, tout sur elle lui montrerait le passé, lui montrerait le monstre qu'il était. Jamais rien n'effacera  ce qu'il lui avait fait subir. Il aurait beau se faire suivre, ne plus boire, tout continuerait de lui montrer qu'un jour, il avait levé la main sur elle. Liam la redresse et se lève, s'éloignant pour se tenir loin d'elle. Il lui tourne le dos et d'un geste violent, envoie valser la bouteille qui se trouvait près de lui sur la table de nuit. Il se dégoutait pour lui avait fait autant de mal, pour l'avoir tracer à vie de toute cette souffrance qu'il lui avait fait subir.  Il se prend la tête dans les mains et à juste envie de crier, de tout casser.  Son corps et ses mains tremblent. Il serre les poings forts contre sa serviette,  pour ne pas montrer cette violence qu'il contenait. Pour une fois, ce n'était pas elle qu'il avait envie de frapper mais il avait juste envie de se défouler, de se faire du mal à lui-même. Il ne la méritait pas et il n'avait pas à lui demander de rester, pas après tout ce qu'il lui avait fait.  Il se retourne pour la regarder et se fait violence en sortant les mots auquel il pense en ce moment, préférant contredire les propos qu'il tenait bien avant. Fin penser est un bien grand mot, il se force plutôt car jamais il n'aurait penser dire ça un jour. Ses yeux sont de nouveaux rouges et il souffre de lui dire ça mais il le faut : " En vérité non au lieu de m'aider, je vais faire mieux,  je vais t'accorder le divorce. C'est ce que tu veux depuis un moment de toute fason. .. Je ne changerai pas et même si je venais à le faire, y aura toujours tout pour me rapeller ce que je t ai fait et ça Ishani, je ne le supporterai pas ... " 
crédit by minibouh

Revenir en haut Aller en bas
Ishani Carter-Solanki
    ••NOUVEAU :: Puis-je avoir une petite place ?
avatar

MESSAGES : 43
ETUDE/PROFESSION : Dirige le service de Neuro.
Donne des cours à la Fac'
AGE : 30ans
STATUT CIVIL : Marié

MessageSujet: Re: L'amour, un sentiment incontrôlable.. [PV LIAM & ISHANI]   Mer 11 Nov - 15:28



Liam & Ishani
L'amour, un sentiment incontrôlable..



Une fois contre lui, la belle semble oublier toutes les souffrances qu'elle endure quand elle est avec lui. Elle ne doit pas effacer d'un geste de la main le mal qu'il lui fait, elle ne pas doit perdre en tête qu'il est sa plus grande faiblesse. Cet homme qui arrive à la rendre heureuse et malheureuse à la fois, c'est un peu le poison de sa vie, mais elle est prête à tout endurer pour rester à ses côtés. Une fois contre lui, Ishani profite du moment présent, ne voulant pas ressasser le passé, comme si elle était en train de mettre des œillères sur tout ça. Liam commence alors à lui dire qu'il aimerait revenir en arrière, tout effacer, tirer un trait sur tout ça. Si seulement la vie pouvait être aussi simple, elle signerai de suite pour revenir à la belle époque, revenir aux beaux moments passés ensemble. Oh que oui, ça serait un réel bonheur que de pouvoir se retrouver à Boston, faire cette fameuse rencontre dans un couloir de l’hôpital, le voir lui faire du rentre dedans et du charme pour tenter de la faire sortir avec lui. Liam était parfait à cette époque, il était souriant, avenant, tendre et heureux, oui heureux c'est le mot. Certes, il reste un homme torturé par son passé de militaire et son enfance plutôt difficile, mais il était différent. Il n'avait pas ce besoin de se tourner vers l'alcool pour pouvoir effacer tout ses problèmes. « Personne ne peut venir en arrière, ni toi, ni moi. Liam, on doit avancer maintenant.. » elle tente de rester calme quand elle parle, mais elle aimerait tellement lui hurler dessus, lui dire de se reprendre en main, d'avancer dans la vie et de ne pas rester comme-ça à attendre que le temps passe.

Alors qu'ils savourent tout deux ce moment, il lui dépose un baiser au creux de son cou, ce contact, lui donne directement un petit frisson le long de sa colonne vertébrale. Elle ne peut pas nier qu'il lui manque, ses baisers, ses caresses, sa voix grave et sensuelle à la fois, cette façon qu'il a de la regarder. C'est un homme amoureux et il suffit de croiser son regard pour le comprendre. Il plonge son regard dans le sien tout en lui demandant de revenir vivre à la maison, elle affiche une petite mine. Elle aimerait lui dire oui, lui dire qu'elle est prête à revenir, mais c'est faux. Elle n'en a pas la force, ni l'envie pour le moment. Cette décision serait trop prématurée, il n'est pas encore prêt à ce qu'elle soit de retour dans sa vie. Ça serait idiot qu'elle accepte et que quelques jours plus tard, elle termine à l’hôpital parce qu'il n'a pas pu contrôler ses coups. « Il nous faut encore du temps, je ne peux pas revenir de suite. Je t'aime tu le sais, mais, c'est encore trop difficile pour moi.. » elle murmure cette phrase d'un air désolé, elle ne devrait pas l'être, parce qu'il doit sûrement comprendre son point de vue, même son choix.  Ishani, continue de le regarder et voit bien qu'il vient de stopper son geste, elle pince les lèvres, parce qu'elle vient de comprendre qu'il est en train de regarder sa cicatrice. Cette marque qu'il lui a faite un jour ou il était trop ivre pour réaliser ce qu'il était en train de faire. Il la décale alors pour qu'elle se retrouve assise sur le lit, tandis que lui de son côte se lève, il part de l'autre côté de la chambre, ne voulant sûrement plus être en contact avec elle. Isha le sait, il risque de la regarder et de souffrir à chaque fois en se rappelant ce qu'il a pu faire. N'est ce pas pire que de vivre avec la femme qu'on aime et de lever la main sur elle, pour ensuite en voir les cicatrices sur son corps. À chaque fois qu'il va la regarder, il va se souvenir de tout ça. Ishani pousse un petit soupir tout en le regardant, il est en train de s'énerver. Il fallait qu'elle tombe sur un des hommes les plus nerveux de la terre. Elle se lève à son tour, mais reste à bonne distance, elle n'a pas envie de se prendre une claque par un mauvais geste non contrôlé. Il fait valser dans la pièce la bouteille d'alcool qui été sur la table de nuit, la jeune femme se recule un peu plus de lui, elle n'aime pas ce comportement, son comportement. Cette tendance qu'il a, à envoyer tout valser quand rien ne va comme il l'entend.

Finalement, il reprend la parole, il décide de revenir sur ses propos tenu juste avant, pour lui dire, qu'il accepte enfin le divorce. Au fond, Ishani ne sait même pas si elle doit être contente de cette décision ou au contraire peinée par la solution qu'il prend. Le mariage c'est la seule chose qui pouvait encore les unir à vie, leurs permettre de peut-être un jour trouver une solution pour sauver leur couple. Elle se pose contre un des murs de la chambre et ferme les yeux, les larmes lui montent aux yeux, mais elle n'a pas envie de le montrer. Alors plutôt que de se montrer triste, elle fait mine de rien, préférant fermer les yeux et l'écouter parler. « Nous pouvons trouver des solutions.. Tu pourrai en parler, pas à moi, mais à un spécialistes. Si ce n'est pas moi que tu le fais Liam, fait le pour toi. Tu ne peux pas rester comme-ça, tu risques de te faire souffrir et ça va empirer.. » elle ouvre de nouveau les yeux et pose son regard sur lui. Elle n'a plus envie de se comporter comme la femme amoureuse et conciliante, maintenant, c'est le médecin qui prend place. « Je ne vais pas accepter le divorce, je n'ai pas ou plus envie de prendre cette solution de facilité. » elle marque une petite pause tout en posant son regard sur son alliance, elle joue avec un instant, la faisant tourner sur son doigt avant de reprendre la parole. « Pour le meilleur et pour le pire... » elle murmure ça tout en continuant de fixer sa main, cette main qui tremble. « Je n'accepte pas le divorce.. » elle relève la tête et le fixe sans même sourciller, un air fier qui passe sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Solanki
    ••NOUVEAU :: Puis-je avoir une petite place ?
avatar

MESSAGES : 18
ETUDE/PROFESSION : * *Actionnaire à temps plein pour l'hôpital
* Ancien militaire
* En noir, vente d'armes illégales
AGE : 35 ans
STATUT CIVIL : Marié à la plus belle femme du monde : Ishani Carter-Solanki

MessageSujet: Re: L'amour, un sentiment incontrôlable.. [PV LIAM & ISHANI]   Sam 14 Nov - 18:15

" L'alcool m'a détruit et moi, je t'ai détruit ... "
 Liam est partagé entre des sentiments contradictoires, voulant du plus profond de son cœur, la voir rester mais aussi la voir partir car même en étant à ses côtés, il continuait de la faire souffrir ou de passer ses nerfs sur elle. Il sait bien qu'il allait traverser une période très  difficile avec son absence mais il n'avait pas le choix que de lui accorder le divorce. Si elle pouvait aller mieux et être heureuse , alors oui il allait lui faire ce plaisir de divorcer. Il devait cesser d' être égoïste et de vouloir la garder près de lui sachant que même à ses côtés, il n'arrivait pas à prendre soin d'elle. De plus, les marques sur son corps le ferait souffrir encore plus. Comment en était-il arrivé  là,  même lui ne le savait pas. Il se prend de nouveau la tête dans les mains, se détournant complètement d'elle, cherchant réponse à sa question. Liam lui parle de divorce mais elle continue a chercher des solutions qui pourrait l'aider ce qui le touche assez. Il savait très bien qu'à un moment ou à un autre, il allait devoir aller se faire suivre car il pétait vraiment un plomb et allait finir par devenir complètement fou .. " Même si je me ferai suivre, que j'en parle, comment tu veux que je change quand tout ça est ancré en moi ... " en parlant de son passé, du suicide de son père devant lui, de la mort de son meilleur ami. " Je vis avec ça h24, ça me bouffe, jamais je pourrais oublier ..."  Sa voix se brise, il était trop atteint psychologiquement pour essayer de changer quoi que ce soit. Il n'avait rien demandé pourtant. Pourquoi son père avait-il décidé de lui incruster cette image morbide dans sa tête de gosse, comme s'il l'avait choisi à porter ce fardeau toute sa vie, à avoir sa mort sur sa conscience pour le restant de sa vie , au lieu de le laisser grandir comme tous les autres enfants. Qu'est ce qu'il lui avait fait pour mériter ça ? Il avait fait de lui un adolescent perturbé et la mort de Sanchez, fut encore pire. C'était de la colère qu'il exprimait et qu'il évacuait en frappant sur sa femme, en cassant tout. Il essayait de ne pas recommencer mais c'était plus fort que lui. Qu'est ce qu'un psy pourrait changer là-dedans? La voix d'Ishani lui fait redresser la tête et se retourner vers elle. " Tu ..... Mais c'est toi même  qui me l'a demandé  ? " Liam ne comprenait plus. Il y a quelques temps, elle lui réclamait le divorce ne supportant plus la souffrance qu'il lui infligeait et maintenant qu'il le lui accordait, elle ne voulait plus. Il aurait du être content de voir qu'elle était prête à l'aider, à rester à ses côtés mais devait à tout prix l'éloigner du monstre qu'il était . Elle se tient contre le mur et il se rapproche d'elle. Elle affiche ce petit  air fier qui le rend dingue. Il avait épousé une femme magnifique et forte.  Il prend son visage entre ses mains, ému au fait qu'elle veuille resté lié à lui pour toujours. " Si je pouvais, je ferai tout pour te garder auprès de moi, toi même tu le sais mais je ne peux pas .  Je sais bien que je continuerai à te faire du mal, je ne fais que ça et tu n'es pas heureuse ... Tu mérites mieux que cette vie de souffrance ... Je ne supporte plus de te regarder , de voir toutes ces marques qui me rappelleront toute ma vie, ce que je t'ai fait ... Pourtant comme je te l'ai demandé un peu plutôt , j'aurai voulu que tu reviennes, que tu me soutiennes mais non tout ça, toutes ces marques, non c'est impossible .. Arrête d'essayer de te montrer forte pour moi alors que je sais très bien que de l’intérieur, je t'ai détruite ..." Il finit sa phrase dans un murmure. De sa main, il caresse son visage tendrement et de l'autre, il arrange une mèche de ses cheveux. Il esquisse un petit sourire triste en pensant à ce petit bout de femme au fort caractère qui avait partagé sa vie. Elle allait lui manquer c'est sûr. Toutes ses petites mimiques quand elle se fâchait, qu'elle boudait ou quand elle faisait mine de réfléchir. Cette façon qu'elle avait d'arranger une mèche, de lever les yeux au ciel ou encore de se mordre la lèvre. Il allait devenir vraiment dingue une fois qu'il ne l'aurait plus dans sa vie mais il n'avait plus le choix. Il préférait devenir fou que de lui faire du mal encore. " Tu as changé ma vie le jour où je t'ai rencontré et tu as fait de moi l'homme le plus heureux du monde quand tu as décidé de te lier à moi. T'as été comme une sorte de lumière qui m'a aidé à sortir du trou noir dans lequel j'étais plongé. Tu m'as aidé à oublier car tu me comblais de bonheur, tu m'as réappris à vivre mais j'ai replongé, j'ai rien su gérer ... J'ai éteint cette lumière qui s'illuminait rien que pour moi, au lieu de la préserver ... Je t'aime comme un fou Ishani mais si tu veux m'aider, accepte ce divorce stp. C'est moi là qui te le demande. "
crédit by minibouh
Revenir en haut Aller en bas
Ishani Carter-Solanki
    ••NOUVEAU :: Puis-je avoir une petite place ?
avatar

MESSAGES : 43
ETUDE/PROFESSION : Dirige le service de Neuro.
Donne des cours à la Fac'
AGE : 30ans
STATUT CIVIL : Marié

MessageSujet: Re: L'amour, un sentiment incontrôlable.. [PV LIAM & ISHANI]   Dim 15 Nov - 16:15



Liam & Ishani
L'amour, un sentiment incontrôlable..



Elle sait que ça sera difficile de vivre avec ça, de se regarder et de voir dans les yeux de la femme qu'il aime, la souffrance qu'il a pu lui faire endurer. Ce n'est pas la chose la plus facile à vivre, ni même la chose la plus supportable, mais s'il souhaite sauver leur couple, il va devoir passer au dessus de ça. En tout cas, il pourra compter sur le soutien de son épouse, elle sera là pour lui, pour lui apporter tout le soutien nécessaire pour traverser cette épreuve. La jeune femme sait qu'il va s'en vouloir à vie, mais elle n'a pas envie de le laisser seul. De le voir sombrer petit à petit, jusqu'à ne plus réussir à s'en sortir. Ça serait terrible pour elle que de prendre une décision aussi radicale. Sur le coup de la colère et de la peur, la première fois qu'il avait levé la main sur elle, elle avait choisit de se renseigner. De faire le nécessaire pour obtenir des papiers afin de demander le divorce, de lui balancer à la figure et de lui dire qu'elle ne reviendrait plus. Liam avait toujours dit non, ne voulant pas la laisser filer entre ses doigts. Trop dur pour l'un comme pour l'autre.Alors qu'elle vient de lui dire qu'elle refuse de signer le document, il semble ne plus comprendre sa réaction. En même temps avec Ishani, il devrait savoir que rien ne sera jamais facile et que la demoiselle n'est pas du genre à prendre une décision à la légère. Celle de signer les papiers, c'est aussi retrouver sa liberté, se dire au revoir pour de bon, ne plus jamais se retrouver. Devoir tirer un trait sur le passé, sur leur histoire commune, sur les bons moments passés ensemble, devoir dire adieu à une vie de couple qui lui convenait bien. Elle était heureuse à ses côtés avant, maintenant, c'est vrai que depuis quelques mois, c'est compliqué. Sauf qu'elle ne doute pas qu'un jour, elle pourrait retrouver ce bonheur qui avait le don de les combler. « Je te l'avais demandé, mais aujourd'hui ce n'est plus ce que je souhaite, Liam, c'est trop facile pour moi de prendre la fuite.. » elle murmure cette phrase tout en se postant devant lui, elle a besoin de le regarder dans les yeux. De lui montrer à quel point elle souffre et que cette décision risque de la chambouler, elle aussi.

Alors qu'elle se trouve devant lui, il se rapproche pour venir prendre son visage entre ses mains, un geste tendre et pleins de sous entendus. Ça prouve bien l'amour qu'il lui porte, ce couple risque de se déchirer alors qu'ils avaient tout pour être heureux. « Ne dis pas ça, ne dis pas des choses comme-ça. Oui tu m'as fais souffrir, tu m'as mise plus bas que terre et lever la main sur moi n'était pas la chose que j'attendais de notre amour. Sauf que si je te laisse partir aujourd'hui.. » sa voix se brise un instant, elle tente de reprendre le contrôle de sa respiration et de ses pensées avant de reprendre la parole, elle doit lui dire ce qu'elle a sur le cœur. S'ils divorcent, plus rien ne sera plus jamais comme avant. « Si tu pars, ou si je pars, peu importe, ça veut dire que nous ne croyons plus en nous, plus en notre couple. T'es sûr de toi ? De vouloir signer cette feuille qui va mettre fin à notre relation ? Moi en tout cas, je n'y suis pas prête.. » elle replonge son regard dans le sien, essayant d'esquisser un petit sourire, même si elle sait que ce sourire n'est pas vrai. C'est sa façon de se rassurer, de faire comme-ci tout allait bien se passer, comme-ci elle pouvait encore maîtriser une situation. Alors que là, elle ne contrôle plus rien du tout, c'est du grand n'importe quoi. Solanki n'est plus le même depuis plusieurs mois, mais maintenant qu'il accepte le divorce, elle a l'impression que c'est bel et bien la fin. Ishani finit par prendre une profonde inspiration avant de soupirer, un soupir las, fatigué de lutter.

La belle l'écoute à son tour, il est en train de lui parler de cette façon qu'elle avait de le rendre heureux, souriant, charmant et de faire de sa vie un bonheur. Elle affiche alors un petit sourire, un tendre sourire. Et lui alors, elle pourrait en parler pendant des heures de cette façon dont il était arrivé dans sa vie. Des petites attentions qu'il avait à son égard, des réunions à l'hôpital pour la voir, de son petit sourire craquant, de son regard sombre et tendre à la fois, de sa façon de lui refuser quelque chose avant de craquer en affichant un sourire. Quand il termine de lui parler en lui demandant de signer les papiers, elle se recule légèrement. D'un geste de la main, elle s'éloigne de lui, rompant cette petite étreinte entre eux. Elle préfère alors ouvrir la porte de la chambre, une fois sur le seuil de la porte elle se tourne légèrement, pour lui lancer un petit regard tout en parlant. « Je t'aimerai toujours, peu importe la décision que tu veux me voir prendre. Je ne pourrai jamais t'oublier, ni ton visage, ni ton sourire, ni ta douleur.. rien de toi ne pourra s'effacer. Mais si aujourd'hui tu me demandes de signer une feuille qui va mettre fin à notre amour, n'attend pas une réponse de part dans la minute qui suit.. » elle serre son poing contre la poignée de la porte et ferme les yeux un instant. « Je.. j'ai besoin de prendre l'air.. » elle sort alors dans le couloir qui mène vers l'escalier.  Elle a l'impression que son cœur veut sortir de sa poitrine, qu'elle va pleurer à ne plus pouvoir s'arrêter, elle qui déteste voir des gens qui pleurent, non pas que c'est un signe de faiblesse, c'est juste qu'elle ne sait pas comment les réconforter. Elle se retrouve alors seule, dans cet immense couloir, à chercher ce qu'elle doit faire, elle décide alors de se positionner devant une des fenêtres et l'ouvre en grand.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Solanki
    ••NOUVEAU :: Puis-je avoir une petite place ?
avatar

MESSAGES : 18
ETUDE/PROFESSION : * *Actionnaire à temps plein pour l'hôpital
* Ancien militaire
* En noir, vente d'armes illégales
AGE : 35 ans
STATUT CIVIL : Marié à la plus belle femme du monde : Ishani Carter-Solanki

MessageSujet: Re: L'amour, un sentiment incontrôlable.. [PV LIAM & ISHANI]   Dim 22 Nov - 0:08


" L'alcool m'a détruit et moi, je t'ai détruit ... "


S'il pouvait, il n'aurait pas à choisir entre la garder auprès de lui et la voir partir car ce qu'il désirait le plus au monde, c'était de la voir rester à ses côtés pour toute sa vie. Jamais, il ne pourrait la remplacer ou aimer une autre femme comme il l'aimait elle. Il avait eu le coup de foudre pour elle alors que Liam était du genre rebelle, cœur de pierre, qui ne croyait pas aux sentiments. Pour lui seul le plaisir d'une nuit comptait et avec tout ce qu'il avait vécu, il était sans attaches car toutes les personnes qu'il aimait, finissaient par s'en aller. Cependant, cette fille avait réussi a lui voler son cœur au détour d'un couloir d'hôpital. Il avait ressenti quelque chose de tellement fort qu'il en avait eu les mains moites et tremblantes. Il se rappelle avoir poser une main pour calmer les battements désordonnés de son cœur et avoir secoué la tête pour reprendre ses esprits. Il se détestait d'éprouver ce sentiment fort qu'était l'amour pour une inconnue mais elle avait réussi à emporter son cœur avec elle et au lieu de le récupérer, il avait voulu qu'elle lui donne le sien en échange. Liam avait fini par courir après elle comme un acharné jusqu’à qu'elle craque et accepte de le voir. Aujourd'hui, il allait la perdre comme tous les autres, à croire qu'il était maudit. Bon, elle ne voulait plus le divorce mais lui ne pouvait pas la garder auprès de lui, pas après tout ce qu'il lui avait fait. Pourtant, il aurait voulu se battre, s'imposer comme au début, afin qu'elle lui laisse encore une chance de se rattraper mais cette cicatrice sur son visage le narguait, lui imposait de s'éloigner d'elle. Il aurait voulu se battre et montrer à cette balafre que c'était un battant, qu'il pouvait s'en sortir et qu'un jour, elle disparaîtrait totalement pour laisser sur le visage de sa femme, que des traces de bonheur mais il n'était même pas sûr de lui, alors à quoi bon tenter quoi que ce soit. Chaque fois qu'il voulait changer, il recommençait. Il regarde sa femme s'éloigner de lui et aller jusque la porte qu'elle ouvre. " Ishani .. " Il murmure son prénom mais s'arrête car à quoi bon dire quelque chose quand ces deux-là, n'étaient pas daccord. Ils étaient entrain de se déchirer et il ne voulait plus en rajouter. Il souffrait mais voyait encore plus la souffrance dans les yeux de sa femme. 
Quelques minutes passent avant qu'il ne se rende compte qu'il était là à fixer la porte d'un air vague. Pourquoi la faire partir alors qu'il pourrait essayer de faire des efforts. Ils s'aiment alors pourquoi se séparer au lieu d'essayer de réparer ce qui s'était brisé. Aucun des deux ne pourraient jamais vivre l'un sans l'autre. Il devait arrêter de douter et avoir un peu plus confiance en lui. C'était à lui de se battre contre ses démons, à faire des efforts pour changer. Elle était prête à l'aider et peut-être qu'en l'aidant, il irait mieux. Il irait sans doute mieux vu que maintenant, il prenait vraiment conscience de la gravité de ses actes, chose qu'il ne faisait pas avant. Si elle sortait de sa vie, autant se buter car la vie serait encore plus cauchemardesque que ce qu'elle était. Liam finit par avancer jusqu'à la porte et s'arrête au palier. Il tourne la tête et voit qu'Ishani se tient debout devant une fenêtre ouverte du couloir, le regard au loin. Il se rendait compte qu'il ne pourrait jamais se passer d'elle, de sa présence, de son odeur, de tout en fait. Elle était liée à jamais à lui et il ne voulait vraiment pas briser ses liens. C'était sa femme pour toujours et à jamais. Son cœur finit par parler pour lui et il s'avance doucement jusqu'à se retrouver derrière elle. Il s'approche encore jusqu'à glisser ses bras autour de sa taille et la serre contre lui. Il ferme les yeux et respire le parfum de sa nuque. C'était impossible pour lui de la laisser s'en aller à jamais, impossible. Il prend son temps pour parler, cherchant ses mots. " Je crois qu'au tout dernier moment, avant de poser ta signature, j'aurais déchirer la feuille. Je voulais nous faciliter la chose à tous les deux mais je me rends compte que c'est l'empirer encore plus ...  J'assumerai pas cette décision et puis même, je ... Je n'y arriverai pas sans toi Ishani. Si tu pars, je vais sombrer encore plus. Continue d'être ma force stp même si je te rends pas la tâche facile, même si je ne suis pas un bon mari .. Sois patiente avec moi, je ferai en sorte de m'en sortir pour toi, pour nous. Ce sera dur mais je veux changer putain ... Je veux te rendre heureuse, je veux revoir ce sourire que tu avais rien que pour moi à nos débuts, je veux te retrouver .. " Sa voix n'était que murmure. Il continuait de souffrir de ce gouffre qui les séparait un peu plus chaque jour. Il la serre encore plus et pose ses lèvres sur la douceur de sa nuque. Il ferait tout ce qu'elle lui demanderait de faire s'il pouvait la garder auprès de lui. " Si tu n'es pas prête à revenir à la maison alors soit je ferai en sorte d'être patient aussi mais ne me laisse pas je t'en supplie .. "

crédit by minibouh



Revenir en haut Aller en bas
Ishani Carter-Solanki
    ••NOUVEAU :: Puis-je avoir une petite place ?
avatar

MESSAGES : 43
ETUDE/PROFESSION : Dirige le service de Neuro.
Donne des cours à la Fac'
AGE : 30ans
STATUT CIVIL : Marié

MessageSujet: Re: L'amour, un sentiment incontrôlable.. [PV LIAM & ISHANI]   Dim 29 Nov - 11:38



Liam & Ishani
L'amour, un sentiment incontrôlable..



Ishani se retrouve dans le couloir, laissant l'air venir frapper son visage avec douceur, elle a l'impression de ne plus pouvoir respirer, d'avoir le souffle court, qu'elle est en train de s'engouffrer dans une situation qu'elle ne maîtrise pas. La belle n'aime pas ça, se retrouver dans une situation qui l'insupporte, qui la bloque et qui l'empêche d'avancer. D'un côté il y a Liam et les sentiments qu'elle éprouve pour lui, quelque chose de tellement fort que ça la fait agir comme une adolescente devant son premier amour. Puis de l'autre côté il y a la douleur et a peine qu'il lui inflige, comme une punition alors qu'elle n'a rien fait de mal. Elle a envie d'être plus forte que ça, de tout faire pour lui montrer que son couple va vaincre cette peine. De toute façon, s'il venait à ne plus faire parti de sa vie, elle ne sait pas vraiment comment elle se comporterai ensuite avec les hommes. C'est difficile d'agir et de réagir de la bonne façon, quand l'homme que vous aimez vous file entre les doigts. Elle continue alors de regarder dehors, de regarder les lumières de la ville qui se couche petit à petit quand elle entend la voix de son homme qui la fait sortir de sa rêverie. Elle ne bouge plus, ne trésaille pas, non, elle attend, elle ne sait plus comment elle doit agir avec lui. Des fois, elle a l'impression de ne plus le connaître, de découvrir un nouvel homme chaque jours, pour beaucoup de femmes ça serait un rêve, pour elle, c'est plutôt un cauchemar. Elle rêve de retrouver l'homme qui avait ramé avant de la mettre dans son lit, cet homme si charmeur, qui ne manquait jamais de faire des surprises, des compliments, de lui dire des mots doux. Oui, elle aimerait retrouver cet homme qu'elle aime tant. Doucement elle sent sa présence derrière lui, un rictus se dessine sur son visage, elle est satisfaite de ce petit geste qui veut dire beaucoup. Elle écoute le son de sa voix, qui se fait léger, presque inaudible, il murmure, il est tendre, elle aime ça. Tout en continuant de tenir la rambarde de la fenêtre, elle affiche une petite moue avant de prendre la parole à son tour. « J'espère bien que tu n'avais pas l'intention de me laisser filer, t'imagines, je t'en aurai voulu toute ta vie, je serai venue te casser les pieds, trouver des prétextes pour te voir, pour te parler. Je ne me voyais pas agir comme-ça.. » elle lâche ça d'une petite voix souriante, presque moqueuse avant de prendre son sérieux. Elle est toujours comme ça, dire des bêtises quand la situation devient un peu trop complexe. Sauf qu'elle sait aussi quand elle doit parler normalement. « Plus sérieusement Liam, tu sais bien que je serai toujours là pour toi, pour toujours et à jamais. Je t'aiderai et ça prendra le temps que ça prendra, mais nous devons nous montrer plus forts que tes vieux démons. Je sais que ce n'est pas facile et que tu vas éprouver des regrets en me regardant, mais dis toi que nous sommes plus fort que ça.. » elle serre son poing tellement fort qu'elle risque de se faire mal, puis doucement elle se détend quand elle sent la chaleur de sa bouche contre sa nuque. C'est lui son remède contre sa douleur, il l'a fait souffrir, mais en même temps il arrive à apaiser sa douleur. Il souffle une phrase contre sa nuque, elle soupir, ne sachant pas encore la décision qu'elle va prendre. Elle se dit qu'il est encore trop tôt pour revenir à la maison, pour le moment elle va rester avec Sanjana et profiter de sa meilleure amie, ensuite, elle verra si elle revient vivre à la villa. La jeune femme se tourne alors pour faire face à Liam, emportant dans son élan, la serviette du jeune homme, un sourire s'affiche sur le visage d'Isha, avant de partir en léger fou rire. « Je.. » elle baisse un instant le regard avant de se pincer les lèvres et de le fixer droit dans les yeux. « Disons que t'as les atouts pour me faire rester à la maison, mais je vais rester encore un peu chez Sanju, j'ai besoin de faire le point.. » elle se rapproche de lui, laissant ses bras venir entourer la nuque du beau brun. Elle plonge son regard dans ses yeux et penche légèrement la tête sur le côté, laissant ses cheveux tomber sur son épaule. « J'ai le droit de faire ça.. » elle se rapproche un peu plus de lui, laissant une de ses mains glisser le long du torse du bel homme, elle affiche un petit sourire avant de lui déposer un tendre baiser sur les lèvres. Elle a bien le droit de dire au revoir à son mari, avant de partir, c'est tout à fait normal.
Revenir en haut Aller en bas
Liam Solanki
    ••NOUVEAU :: Puis-je avoir une petite place ?
avatar

MESSAGES : 18
ETUDE/PROFESSION : * *Actionnaire à temps plein pour l'hôpital
* Ancien militaire
* En noir, vente d'armes illégales
AGE : 35 ans
STATUT CIVIL : Marié à la plus belle femme du monde : Ishani Carter-Solanki

MessageSujet: Re: L'amour, un sentiment incontrôlable.. [PV LIAM & ISHANI]   Mer 9 Déc - 1:33


" L'alcool m'a détruit et moi, je t'ai détruit ... "


Regrettant d'avoir prononcé le mot divorce car jamais il n'aurait assumé sa décision, Liam avait fini par se diriger vers sa belle afin de lui demander de rester à ses côtés pour l'aider à s'en sortir. Il avait besoin d'elle et ressentait le besoin de lui dire, de lui montrer. C'en était fini de lui si elle venait à vraiment le quitter, autant se tirer une balle dans la tête. Il sombrait tout doucement mais c'est grâce à elle s'il était encore de ce monde aujourd'hui. Elle avait été son bonheur au quotidien , celle qui lui avait redonner le goût de vivre, le goût de sourire et de croquer la vie à pleine dent. Aujourd'hui, à cause de ces vieux démons qui reprenaient le dessus, il avait tout gâché et avait détruit ce qu'ils avaient essayé de construire à deux. Il donnerait tout pour revenir en arrière, pour revivre ces mots d'insouciance et de bonheur à l'état pur mais il ne pouvait pas. Il devait à présent tout faire pour retrouver cette vie heureuse qu'ils avaient et il savait que tout cela n'aboutirait pas tant qu'il n'avait pas fait de travail sur lui-même. Pour sa femme, il se fit la promesse de faire des efforts, d'essayer de se racheter auprès d'elle, en lui montrant qu'il était plus fort que ses cauchemars, qu'il se battrait pour retrouver une vie normale. Toujours dans son dos, il esquisse un sourire à ses paroles et son souffle continue d'effleurer sa nuque lorsqu'il se mit à rire doucement et reprend la parole. " Haha, au fond Ishani Carter, on est les mêmes. Deux possessifs ... " Il aimait la voir lui montrer qu'il lui appartenait corps et âme. Lui-même s'il avait été obligé de signer ces papiers de divorce, il n'aurait pas lâcher l'affaire la concernant. Il lui aurait pourri la vie en étant toujours présent. Liam était très possessif et ressentait une jalousie maladive lorsqu'il s'agissait de sa femme. Aucun homme ne pouvait l'approcher, lui parler, lui sourire. Alors si elle venait à en côtoyer un après leur séparation, elle savait qu'il serait capable de le tuer de sang froid et il lui aurait fait la misère à elle jusqu'à ce qu'elle plie. Liam finit par la serrer contre lui en déposant un baiser sur sa nuque. Il la sent tressaillir légèrement. Il savait très bien qu'il pourrait s'en sortir avec son aide, s'il le voulait vraiment mais ces marques sur son visage, sur son corps, lui faisaient trop de mal. Il lui faudrait du temps pour accepter ce qu'il lui avait fait subir et il espérait au fond de lui qu'elles finiraient par disparaître car il ne pourrait pas le supporter. Elle avait beau essayer de le rassurer, de lui dire de se montrer fort mais ces traces seront toujours là pour lui rappeler la violence qui le consumait et se connaissant, il ne le supporterait pas non plus. " Je .. Je vais essayer .. "
Après s'être mis au clair concernant leur avis sur ce fameux divorce, Liam décida de se montrer patient et accepterait le choix qu'elle avait prit : celui de quitter la maison. Il avait promis de faire des efforts mais pour le moment, vu comment il était violent, il était préférable qu'elle ne reste pas avec lui. Il avait cette fille dans la peau et elle lui manquait énormément. Le fait de ne plus la voir s'endormir et de se réveiller à ses cotés par ses caresses, de ne plus entendre son rire qui résonnait dans la maison , de ne plus percevoir le bruit des coups qu'elle donnait dans son sac lorsqu'elle s'entraînait dans sa salle de sport aménagé dans la cave, de ne plus l'entendre chanter sous la douche, de ne plus sentir son parfum flotté dans l'air, tout ça était une véritable torture pour lui et il se réfugiait dans sa bouteille pour tenter de l'oublier elle aussi. Lorsqu'il lui annonça qu'il serait patient quant à son retour à la maison, sa femme se retourna d'un coup et dans son élan, lui fit glisser sa serviette qui se retrouva par terre. Liam lève un sourcil et son regard se baisse sur le tissu par terre. Puis, il remonte de nouveau sur le visage de sa belle. Il ne la regarde pas vraiment dans les yeux et les baisse légèrement , continuant de se sentir nargué par cette trace indélébile sur son visage. Il esquisse un sourire lorsqu'il l'entend rire, que c'était bon de l'entendre, de la voir pendant un moment contente. Ishani se rapproche de lui, entourant sa nuque de ses bras. Il n'avait aucune envie de la laisser partir. " Je comprends mais est-ce que mes atouts pourraient te retenir juste une nuit ? " Ses yeux deviennent plus sombres à la caresse qu'elle se permet de faire sur son torse et cet attouchement éveille tous ses sens. Elle le sait que le simple fait de le toucher, lui faisait monter le désir à une vitesse incroyable. Dès le premier regard, il l'avait désiré comme un fou et même au fil des années, le désir qu'il éprouvait pour elle ne faisait que décupler. Certains se lassent et leur couple devient une routine mais elle , elle continuait à lui faire perdre la raison d'année en année. Aucun sentiment qu'il avait éprouvé pour elle jusqu'à présent, n'avait baissé. Elle était magnifique et entretenait parfaitement son corps, ce qui lui valait que les hommes se retournaient à son passage mais cette femme parfaite était à lui, rien qu'à lui. Son cœur et son corps lui appartenait. Jamais, il ne donnerait à un autre la possibilité de goûter à ce magnifique cadeau qui était sa moitié. Cependant, L'attraction physique allait dans les deux sens et était tellement forte entre eux. Elle ne pouvait nier ce qu'elle ressentait en le voyant devant elle, entièrement nu car il le voyait dans son regard. Cette même étincelle qui s'allume dans ses yeux à lui lorsqu'il découvre et redécouvre son corps. Ishani dépose un baiser sur ses lèvres et Liam finit par encercler sa taille pour la serrer contre son corps chaud et musclé. Il répond à son baiser avec une très grande ardeur au point que ce baiser en devient douloureux tellement il lui montre le manque qu'il avait d'elle. Elle savait très bien que même s'il s’agissait d'un baiser d'aurevoir, elle ne partirait pas de sitôt. Elle l'avait en quelque sorte provoquer et il allait y répondre. Il redresse la tête, essayant de reprendre son souffle et finit par chuchoter, sans pour autant la regarder encore, laissant glisser ses mains sous son haut et venant caresser la peau de son dos. " J'ai aussi le droit je crois de retenir un peu ma femme dans le domicile conjugal pour satisfaire les envies de son mari non ? " Il rit doucement contre sa bouche et continue de déposer un million de petits baisers sur ses lèvres, son visage.

crédit by minibouh



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'amour, un sentiment incontrôlable.. [PV LIAM & ISHANI]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'amour, un sentiment incontrôlable.. [PV LIAM & ISHANI]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•• B O L L Y W O O D . Z E N D E G I :: •• WHERE YOU LIVE, les quartiers résidentiels. :: mallabar hill :: Villa de Liam & Ishani Carter-Solanki-