Partagez | 
 

 Ce qui compte c’est pas le nombre de coups que tu peux donner, mais c’est le nombre que tu peux encaisser et continuer à avancer. - Ishani Carter-Solanki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ella Swan
    ••NOUVEAU :: Puis-je avoir une petite place ?
avatar

MESSAGES : 35
ETUDE/PROFESSION : Ecrivaine
AGE : 26 ans
STATUT CIVIL : Célibataire mais toujours amoureuse

MessageSujet: Ce qui compte c’est pas le nombre de coups que tu peux donner, mais c’est le nombre que tu peux encaisser et continuer à avancer. - Ishani Carter-Solanki   Dim 1 Nov - 19:57

Ella & Ishani




« Je ne sais pas pourquoi, mais j'étais sûre de te trouver ici... » je lance fièrement à mon amie en pénétrant dans le grand gymnase. Celui-ci est désert, des punching-ball réservés pour la box et parfois pour la gym mais ça c'est une autre histoire ! Aujourd'hui, j'avais vraiment envie de voir 'shani , pour discuter, passer un peu de bon temps en bonne compagnie. Et quand je veux trouver Ishani, je sais exactement où la trouver : à la salle de sport. En règle générale, c'est là qu'elle se retrouver pour évacuer son stress et s'entraîner un petit peu. C'est une femme courageuse, moi pour évacuer mon stress je me couche dans mon canapé et je mange des bonbons. Mais ce n'est pas une femme courageuse que à cause de ses exploits de boxeuse, avec ce qu'elle subit conjugalement - tout en restant avec son maris - je doit avouer être émerveillée par ce bout de femme forte malgré les malheurs. Depuis le jour où je l'ai rencontrée, je tâche d'être une épaule, une bonne amie, un soutiens morale. Qui d'autre mieux placée que moi pour comprendre ce qu'elle vit ? Personne, j'imagine. Tout comme moi, elle est au courant de ce que j'ai vécu avec Adam, le masochisme et les petits jeux malsains... elle ne m'a aucunement jugée et je pense qu'elle est admirative de mon propre courage : celui de tout quitter pour échapper à l'enfer. « Ne tape pas aussi fort, pense à sa famille !  » je lance avec une pointe de plaisanterie, fidèle à moi-même en avançant vers elle avec un grand sourire. Je pense que son maris à encore fait des siennes pour qu'elle s'acharne sur ce sac. « Il doit avoir des petits boudins et une maman boudin qui l'aime fort ! » je me poste à côté d'elle avec un petit sourire et pousse le sac d'un doigts. Bon dieu que c'est lourd cette cochonnerie ! Je laisse tomber mon sac à terre. « Comme je suis une amie extraordinaire, j'ai un petit quelque chose pour toi. » je sors de mon sac deux gobelets starbuck que je brandis fièrement vers elle. « Fait moi confiance, ça a véritablement le don de soigner les coeurs et gonfler le ventre... » je lance malicieusement en sirotant le miens, gourmande. « Heureusement que je te nourris, tu es maigre comme un clou insouciante. Tu veux perdre un os en tapant dans ce machin ? » je demande en pointant le boudin du pouce, riant légèrement. Mon but en pénétrant dans la salle, c'est de refaire jaillir son sourire, comme je sais le faire habituellement. C'est ma petite bonne action de la journée ! Puis comme j'apprécie énormément Ishani, c'est toujours avec plaisir que je lui redonne un peu la joie de vivre.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Ishani Carter-Solanki
    ••NOUVEAU :: Puis-je avoir une petite place ?
avatar

MESSAGES : 43
ETUDE/PROFESSION : Dirige le service de Neuro.
Donne des cours à la Fac'
AGE : 30ans
STATUT CIVIL : Marié

MessageSujet: Re: Ce qui compte c’est pas le nombre de coups que tu peux donner, mais c’est le nombre que tu peux encaisser et continuer à avancer. - Ishani Carter-Solanki   Jeu 5 Nov - 23:55



Ella & Ishani
CE QUI COMPTE C’EST PAS LE NOMBRE DE COUPS QUE TU PEUX DONNER, MAIS C’EST LE NOMBRE QUE TU PEUX ENCAISSER ET CONTINUER À AVANCER.
.

Une envie de se défouler, de vider son esprit, de passer ses nerfs. Tellement de choses qui viennent perturber l'esprit d'Ishani. La belle depuis quelques temps à besoin de venir à la salle de sport plusieurs fois par semaine pour se défouler. C'est devenu son échappatoire, son moyen de s'évader et de supporter les choses horribles qui lui arrivent en ce moment. La belle est à la salle de sport depuis une bonne heure alternant un séance de cardio, avec un peu de muscu. Elle décide de terminer par frapper dans un sac de frappe, ça va lui faire du bien. Elle va pouvoir continuer l’entraînement que lui apprend Vignesh, cette façon de frapper, de se défendre, d'alterner les coups. Ça lui fait du bien, elle ne pense plus à rien à cet instant que de taper sans s'arrêter. Elle commence à donner des coups de poings avec une telle force, qu'elle risque de se faire mal. Elle n'arrive plus à se stopper, elle y met toute sa rage, toute sa colère et sa haine. Ce qu'elle retient en elle depuis tellement de temps, qu'elle n'arrive plus à se contrôler. La belle sort de ses pensées et de cette rage quand elle reconnaît la voix qui est en train de lui parler. Un sourire se dessine alors sur son visage, elle se tourne d'un geste rapide. « Ma belle ! » tout en affichant un air radieux, même si épuisée par cette séance de sport. La jeune femme se met à rire à la remarque de son amie, avant de la rejoindre de l'autre côté de la salle de sport. Elle en profite pour retirer les bandes protectrices autour de ses mains, puis elle attrape sa serviette pour s'éponger un peu le visage. Elle rejoint son amie et lui fait un petit clin d’œil plutôt que de la prendre dans ses bras. Ella c'est une amie en or, une femme merveilleuse, qui vit beaucoup de choses difficiles elle aussi, elles se connaissent depuis pas mal de temps. La force des choses à fait quelles ont discutées de leurs vies respectives, pas si facile que ça. Une amitié à vu le jour, elles sont maintenant inséparables. « Ah C'est une super idée ! Merci ! Surtout que je commence à avoir faim après cette séance intensive.. » elle attrape le mug et se dirige vers un petit banc à côté d'elle. « Viens te poser un peu.. » tout en tapotant la place à côté d'elle. « Je vais déguster ça, reprendre des forces et ensuite on peut bouger si tu veux. » elle commence à boire une gorgée de sa délicieuse boisson tout en souriant à son amie. Elle rigole un peu plus quand elle écoute sa dernière remarque, Ishani est de nature à être fine, c'est comme ça, même si elle mange beaucoup, elle ne prend pas de poids. C'est un avantage pour elle et puis, elle aime son corps comme-ça, elle fait attention à elle, sans vraiment se prendre la tête. « Oh ne t'en fais pas va, je ne vais pas me casser.. » elle donne une petite tape sur l'épaule d'Ella avant de rire. « Alors dis moi, comment ça va ? Tu voulais te perdre à la salle de sport ? » question du genre, que veux-tu de moi ? As-tu besoin de parler ? De confier des choses, si oui, je suis là pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
Ella Swan
    ••NOUVEAU :: Puis-je avoir une petite place ?
avatar

MESSAGES : 35
ETUDE/PROFESSION : Ecrivaine
AGE : 26 ans
STATUT CIVIL : Célibataire mais toujours amoureuse

MessageSujet: Re: Ce qui compte c’est pas le nombre de coups que tu peux donner, mais c’est le nombre que tu peux encaisser et continuer à avancer. - Ishani Carter-Solanki   Dim 8 Nov - 16:59

Ella & Ishani



« Ma belle ! » s'exclame alors 'shani en m'apercevant. Elle semble contente de me voir, ça me touche. En frappant dans le boudin, elle avait l'air si en colère... j'ai eu peur que, en la dérangeant, elle passe ses nerfs sur moi. Mais il n'en est rien, elle n'est pas comme ça la belle brune ! Je crois que c'est la demoiselle la plus gentille que je connaisse, ça ne fait aucun doute. Je la connait depuis que je suis arrivée à mumbai, elle ne m'a jamais abandonnée. Faut dire que mon histoire n'est pas très différente de la sienne, son maris doit être aussi dur que ne l'est Adam, si ce n'est plus. Ishani m'a un peu expliqué les soucis qu'elle rencontre et je lui propose sans cesse de venir dormir chez moi, de mettre fin à tout ça et s'en sortir comme moi je m'en suis sortie en quittant tout pour vivre ici. D'un côté je la comprend, elle est terrorisée et je ne sais pas de quoi son maris est capable contre elle. Mais elle sais qu'elle peut compter sur moi pour l'accueillir si vraiment ça ne va pas. « Tu as l'air... en forme ! » je constate subtilement en regardant le boudin qui se balance encore tandis qu'elle enlève ses bandes protectrices et s'essuie le visage. Très tactile, je répond à son clin d'oeil en lui caressant la joue et frottant doucement son bras. 'Shani n'est plus seule, elle doit comprendre que je suis là pour elle et qu'elle n'a plus rien à craindre. Je lui souris avec douceur tandis qu'elle s'exclame en prenant le mug que je lui tend : « Ah C'est une super idée ! Merci ! Surtout que je commence à avoir faim après cette séance intensive.. » avant de se diriger vers un banc qui a l'air confortable. « Viens te poser un peu.. » je ne me fait pas prier et m'installe à ses côtés en me réchauffant les mains sur ma boisson brûlante. « Je commence à te connaître, ce n'est pas la première fois que je te récupère ici, affamée et démunie. » je m'amuse à dire avec un air théâtrale avant de boire une gorgée qui me réchauffe l'intérieur. Il est vrai que notre première rencontre étais ici et ça continue pour notre plus grand plaisir, quand on se retrouve ici en général j'arrive à la canaliser et lui enlever les ondes négatives que lui transmet son homme. Je pose ma joue sur son épaule et lève les yeux vers elle. « Je vais déguster ça, reprendre des forces et ensuite on peut bouger si tu veux. » je hausse doucement les épaules, ici on est bien aussi. Il n'y a personne à cette heure-ci, idéale pour discuter, prendre des nouvelles, savoir si Ishani arrive à se défendre et fait des progrès pour se faire respecter. Si il est nécessaire de bouger, je ne voie pas très bien où l'on pourrait se rendre. « Prend ton temps, bichette ! Je ne suis pas franchement pressée et on est bien là. Comment ça va ta vie en ce moment ? » je demande doucement en la regardant timidement, consciente qu'aborder ce sujet n'est pas génial pour elle. D'où le fait qu'elle se lâche ici. Mais si je peux encore essayer de la convaincre de dormir chez moi et échapper à l'autre, autant essayer ! « Oh ne t'en fais pas va, je ne vais pas me casser.. » s'amuse à me dire la belle brune en me donnant une petite tape sur l'épaule. Je hoche doucement la tête :  « Je confirme, tu es plus du genre à casser que te faire casser. Suffit de voir la tête du pauvre boudin, tu l'as littéralement défiguré. » je m'exclame avant d'éclater de rire. Ishani est vraiment belle, toute mignonne et un corps de rêve. Comme moi, elle mange ce qu'elle veux sans prendre un gramme. Moi je ne prend aucun grammes, mais ce n'est pas pour autant que j'ai un corps de déesse comme le siens. Je devrais peut-être me mettre à la boxe, moi aussi ? « Alors dis moi, comment ça va ? Tu voulais te perdre à la salle de sport ? » je me mordille la lèvre et m'arrête aussitôt de rire. Je me racle la gorge et répond d'une voix faussement joyeuse : « Oh ça va super... j'ai enfin réussi à écrire une page de mon livre et j'ai rencontré un homme charmant. Beau, grand, ténébreux, sexy, charmeur... il veux m'emmener aux caraïbes pendant les vacances. » ma voix se brise et je baisse un peu les yeux. « Bon j'avoue ce n'est pas le cas. Mon livre rame toujours autant et ma seule compagnie c'est Ryan Gosling à la télévision... est-ce quelqu'un y a crû? Non. »  j'inspire grandement et regarde distraitement le plafond. « Hum.. Adam me manque. » je confesse honteusement. Ishani n'a pas l'habitude de m'entendre me lamenter sur mon sors, je fait toujours en sorte de rester discrète sur mes petits soucis, me concentrant plutôt sur ceux des autres. Mais là... là il me manque vraiment. Rien que d'y penser, ma blessure au dos s'éveille et me fait souffrir. Je gémis un peu et me redresse.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ce qui compte c’est pas le nombre de coups que tu peux donner, mais c’est le nombre que tu peux encaisser et continuer à avancer. - Ishani Carter-Solanki   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ce qui compte c’est pas le nombre de coups que tu peux donner, mais c’est le nombre que tu peux encaisser et continuer à avancer. - Ishani Carter-Solanki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•• B O L L Y W O O D . Z E N D E G I :: •• MUMBAI MERI JAAN, the city. :: Quartier Ouest :: Salle de sport-