Partagez | 
 

 « un psychopathe qui établit mon profil psychologique » - Avec Genelia & Imran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Genelia Takia
    ••MODO :: #1 Tu m'aimes ! #2 Si tu
    me détestes, se référer à #1
avatar

MESSAGES : 1098
ETUDE/PROFESSION : Avocate.

AGE : 28 ans.
STATUT CIVIL : Célibataire.

MessageSujet: « un psychopathe qui établit mon profil psychologique » - Avec Genelia & Imran   Mar 3 Nov - 21:29


La brunette est encore dans son lit, elle n'ose même pas en sortir, elle n'a pas envie de commencer cette journée, surtout quand elle sait qu'elle doit aller chez un psychologue pour voir un fénéant écrire des mots sur une feuille de papier, lui répéter « et ensuite qu'est-ce qu'il s'est passé », et la regarder vider son sac, et se confier à lui. Elle n'a vraiment pas envie d'y aller mais elle a promis à Ella de tenter l'expérience, elle pense que ça pourrait lui faire du bien de parler à quelqu'un. Après une longue hésitation, Genelia décide de tenir sa promesse et d'aller discuter et partager ses craintes avec un psychologue. Elle en a assez d'être assimilée à une personne faible, on lui reproche d'être naïve, inconsciente, trop gentille, comme si c'était une véritable honte d'être ainsi. Dino lui a toujours reproché d'être inconsciente, de se mettre en danger, et surtout d'être naïve, et beaucoup trop confiante. Elle se rappelle même d'une fois, où un confrère l'a limite profiler en lui disant qu'elle manquait d'assurance et de confiance en elle. Et ce ne sont pas les seuls à lui avoir fait des remarques. Certains médecins, lui ont dit que le fait d'avoir perdu la mémoire pourrait avoir engendré ce manque de confiance en elle, quant à Ella et lui a diagnostiqué un besoin de parler, de vider son cœur à une personne extérieure à son entourage. Elle commence à se demander si elle n'a pas un problème, quelque chose ne va peut être pas chez elle, elle est peut être anormale.

L'indienne soupire puis sort de son lit, « je déteste cette journée » se dit-elle à elle même, avant de sortir de sa chambre direction les toilettes, un réflexe de fille, le pipi du matin est incontournable. Après quelques minutes, elle en sort, puis se dirige vers la salle de bain pour prendre sa douche, elle en a bien besoin pour faire baisser le stresse et la pression. Elle règle l'eau puis se dénude avant de passer sous la douche, laissant couler l'eau sur son corps, elle essaye de vider sa tête de ne penser à rire de décompresser. Cet instant passe tellement vite, elle ne veut pas sortir, elle finit par se savonner, laver ses cheveux, se rince puis sort avant de se couvrir d'une longue serviette. Elle regarde le miroir au dessus du lavabo, puis fixe son reflet, « allez genelia, soit courage » se motive-t-elle avant de sortir de la salle de bain.

Elle ouvre sa penderie puis bloque instant sur ses vêtements « Que mettre pour consulter un psychologue ? » dit-elle, en se questionnant elle-même. Elle l'imagine déjà entrain d'analyser sa tenue vestimentaire et de lui dresser un profil psychologique, cette idée l'effraie. Genelia secoue la tête comme pour se sortir cette idée de la tête puis attrapa un jean et un pull fluide. Elle ferme la penderie puis se dirige vers son étrangère puis attrape un ensemble de lingerie noir qu'elle enfile rapidement. Elle se vêtis, enfile des chaussette puis bottes longues. Elle ramasse ses longues cheveux en une queue haute, ils ont déjà commencés à sécher.

Elle regarde autour d'elle, puis se rapproche de son lit pour récupérer son téléphone, elle le consulte, et voit un message de Ella, lui laissant les coordonnées du psychologue chez qui elle lui a prit rendez-vous, connu pour ses succès auprès de ses clients : « Imran Johar. Ca va fait pas très psychologue comme nom » se dit-elle à elle même. Depuis qu'elle s'est réveillée, la belle brune ne cesse de parler toute seule, elle se fait des remarques, se pose des questions, pas très normal comme comportement, et elle s'en rend compte, « c'est pas vrai, je suis vraiment folle ! Je me fait des monologues à moi seule ! » soupira-t-elle.

Elle attrape ses clefs de voitures, son téléphone, et sa veste puis sort de sa chambre pour se diriger vers la cuisine. Ella a fait du café, Geni s'en sert une tasse puis attrape un paquet de pépito dans l'armoire du bas. Elle déjeune, puis après quelques minutes, sort de l'appartement pour aller à son rendez-vous.

Une fois arrivé au cabinet indiqué par le GPS, Genelia sort puis fixe le bâtiment, elle trouve cela très propre, très chic, elle se positionne devant la porte puis appuie sur la sonnette, une femme lui répond et lui demande ce qu'elle veut, « bonjour, j'ai rendez-vous avec docteur johar » répondit-elle gênée. La femme ne lui répond pas, elle entend un petit bip, la porte s'ouvre, Genelia la pousse et franchit le seuil de la porte. Devant elle, un panneau avec lui indiquant le chemin à suivre pour accéder à l'accueil, elle arrive devant une secrétaire qui lui demande son nom, prénom, puis lui demande de s'installer en salle d'attente jusqu'à ce qu'on l'appelle, « merci » dit-elle doucement avant de s'asseoir sur une chaise. Elle contemple les murs, des tableaux, les murs aussi blanc que de la neige, dans un coin de la pièce se trouve une petite cascade artificielle, on entend l'eau coulé, c'est à la fois flippant et relaxant. La jeune femme analyse la pièce et sursaute quand elle entend son nom, c'est la secrétaire qui lui demande de venir. Genelia suit la femme jusqu'à arriver devant une magnifique porte, elle la fixe, elle n'entre pas, elle n'ouvre même pas la porte, le cœur de Genelia bat à 100km/h. Elle a l'impression d'être dans un film d'horreur, elle va passer la porte qui va se fermer derrière elle et va se faire attacher par un psychopathe avec une hache. Elle finit par reprendre ses esprits, respire un bon coup, puis ouvre la porte, elle entre doucement, puis voit un homme assit sur un magnifique fauteuil en cuir, il la fixe. La brunette le regarde de haut en bas, il a vraiment l'air d'être jeune, on ne dirait vraiment pas un psychologue, et Genelia se demande si ce n'est pas un stagiaire, ou alors le fils du psychologue, « vous êtes monsieur johar ? » lui demanda-t-elle sans gêne, quand elle se rendit compte de ses mots, c'était vraiment stupide de sa part, elle se mordilla la lèvre puis passa sa main dans ses cheveux, « désolé, question stupide » lui dit-elle doucement.

Revenir en haut Aller en bas
 

« un psychopathe qui établit mon profil psychologique » - Avec Genelia & Imran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•• B O L L Y W O O D . Z E N D E G I :: •• MUMBAI MERI JAAN, the city. :: Quartier Sud-