Partagez | 
 

 On ne peut jamais faire confiance à une voiture, ce n'est qu'un tas de fer après tout [Dino & Genelia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Genelia Takia
    ••MODO :: #1 Tu m'aimes ! #2 Si tu
    me détestes, se référer à #1
avatar

MESSAGES : 1098
ETUDE/PROFESSION : Avocate.

AGE : 28 ans.
STATUT CIVIL : Célibataire.

MessageSujet: On ne peut jamais faire confiance à une voiture, ce n'est qu'un tas de fer après tout [Dino & Genelia]   Lun 26 Juin - 0:33

Cela fait maintenant quelques moi que Genelia était revenue en Inde. Cela lui avait fait un réel bien. Ses racines lui manquaient ; Mumbai une ville dans laquelle elle a grandit, et où elle a tellement de souvenir. Elle a vécu tellement de choses ; bonne ou mauvaise, peu importe, c'est ancré dans son passé et c'est ce qui a forgé son présent. Dans quelques semaines Genelia retournera à Paris pour deux ans de missions pour une une société filiale de son employeur actuelle. Elle deviendra à temps plein avocate pour les intérêts de cette filiale internationale. Le but étant de défendre les intérêts de la société devant les juridictions et organisme administratifs compétents. Un poste à responsabilité avec beaucoup de possibilité d'évolution : autant dire que c'es l'opportunité à ne pas manquer pour Genelia. Comment pourrait-elle la manquer, plus rien ne la retient en Inde ? En tout cas, c'est ce Genelia se répète jour après jour, et ça fonctionne plutôt mal comme " thérapie". 
Assise dans un fauteuil dans son balcon, une tasse de thé à la main, Genelia contemple le ciel, elle repense à toutes les âmes qu'elle a perdu : Anamika qui s'est suicidé après avoir perdu l'amour de sa vie. Hassini, une cousine avec qui la relation avec mal commencé mais avec qui elle a tissé des liens et qui est décédée sous dépression nerveuse suite au meurtre de son mari et de son fils. Puis elle se mit à penser à Dino, cette homme qui avait bouleversé sa vie, une relation d'amour et de haine transcendante et indestructible. 
Elle revint à la terre ferme lorsque son téléphone sonna, un appel de son ami Aslam qu'elle a rencontré à Paris et qui est venu en Inde, il y a deux semaines de cela. 
- " Allô !  Aslam " 
" Oui, Geni ! Qu'est-ce que tu fais ? " 
- " Rien du tout, je contemple le ciel avec une tasse de thé pour me détendre " dit-elle un sourire aux lèvres 
" Une vraie Grand-mère ! Allez lèves toi, mets ta plus belle tenue, et rejoins moi au Boom Dancing, c'est l'anniversaire de mon cousin, il a privatisé la boîte, ça sera une soirée de dingue " lui dit-il tout excité 
- " Je sais pas, j'ai pas vraiment le courage de bouger ce soir " 
" Je n'accepterai pas de NON ! Je t'attends dépêches toi ! Je t'envoie l'adresse par SMS " lui répondit-il avec de raccrocher le télèphone. 
- " Asla..", Genelia n'eut pas le temps de terminer sa phrase qu'il avait déjà raccroché. Elle souria et posa son téléphone sur la table basse. Aslam avait cette manie de la mettre dans le fait accompli, il savait comment la motiver et lui donner envie d'aller toujours plus loin. 
Genelia termina son thé et se leva direction la salle de main. Elle se doucha, puis lissa et boucla ses cheveux. Elle se pomponna devant le miroir de sa chambre : un maquillage nude avec des lèvres mise en valeur par un rouge à lèvre matte, et et des cheveux intenses avec un jolie très de liner, du crayon blanc à l'intérieur de la muqueuse pour agrandir son regard et un coup de recourbe cil et de mascara. Pour la tenue elle opta pour un jolie saree Rouge et Noir type Anarkali, quelque chose de très classe. Ses longs cheveux bouclés au bout donnait un effet glamour et sexy à la tenue. Elle ajouta quelques accessoires et enfila une jolie paire de talons ouverts noirs. 
Genelia se parfuma, attrapa son téléphone, ses clés de voiture et son sac avant de quitter son appartement direction le Boom Dancing. Elle démarra sa Mercedes Classe A, et entreprit la route. Après une 15 de minutes, sur une route nationale déserte, la voiture commença à ronronner. Après quelques minutes, la voiture se mit à ralentir et finir par s'arrêter. Quand Genelia tenta de redémarrer, le moteur n'était plus réceptif. Genelia réintéra la manipulation, mais rien n'y fait. Elle tapa nerveusement sur le volant puis finit par tirer la languette en bas du volant pour ouvrir, le capot. Elle sortit de la voiture, et ouvrit le capot. Le moteur était brûlant. 
Elle contrôla l'huile moteur, le liquide de refroidissement, mais tout était correct de ce côté. Elle comprit donc que le problème était beaucoup plus complexe et soupira. Mieux ne valait même pas essayer Genelia et les voiture ça fait deux. Elle retourna dans la voiture, et tenta d'appeler Aslam pour lui demander de venir la chercher et appeler un dépanneur. Malheureusement, aucun réseau ne captait. Genelia sortit du véhicule en essayant une technique assez ridicule qui est de lever le bras en l'air, le téléphone à la main, en espérant que le téléphone capterait mieux. La technique fût sans succès, et Genelia jeta nerveusement son téléphone au sol qui se cassa " NOON ! " hurla-t-elle avant d'accourir ramasser son téléphone. L'écran était totalement fissuré. Genelia regarda désespéramment son téléphone. 
Elle finit par regarder la route en espérant que quelqu'un passerait pour l'aider. Une vingtaine de minutes passèrent avant que quelqu'un ne passe par cette même route. Les fards éblouissaient Genelia, elle détourna le regard, et leva le bras pour montrer qu'elle avait besoin d'aide. La voiture s'arrêta à une centaine de mètre de Genelia. La portière conducteur s'ouvrit, Genelia n'arrivait pas à entrevoir le visage de la personne ..
Revenir en haut Aller en bas
dino malhotra
    ••ADMIN :: #1 J'ai toujours raison
    #2 Si j'ai tords, se référer à #1
avatar

MESSAGES : 1051
ETUDE/PROFESSION : Dino s'occupe d'un énorme réseau de drogue. Il a prit la place du patron et les dealers travaillent pour lui.
Il est aussi barman à ses heures perdues dans la boîte de son cousin.
AGE : 33 ans
STATUT CIVIL : Celibatard

MessageSujet: Re: On ne peut jamais faire confiance à une voiture, ce n'est qu'un tas de fer après tout [Dino & Genelia]   Lun 26 Juin - 19:53

" Allez, bouge de là ! " bloqué dans les embouteillages , Dino jette un regard à l'heure inscrite sur le tableau de bord.  S'il ne sortait pas de cet embouteillage, il allait arriver fameusement en retard. Une soiree d anniversaire  se donnait au Boom Dancing, la boîte était entièrement réservée  et Dino  devait faire son service du soir. Il n'avait aucune envie d'aller travailler mais il y était obligé car Rahul étant en vacances avec Shivani. Il avait donc demandé à son cousin de garder un oeil sur la boîte et de voir comment se déroulait les opérations. Dino allait donc travailler au bar comme à son habitude en mode camouflage tout en gardant un oeil sur la boîte. Il n'en avait vraiment aucune envie mais il n'avait pas le choix car même Tara, l'associée de Rahul n'était pas là.  Dino se met à claxonner de nerfs et tape sur son volant. Il ne comptait pas sortir de là  avant un bon moment. Il appuie sur l'écran du tableau de bord pour joindre Mia qui était de service ce soir aussi, lui annonçant qu'il serait en retard. Heureusement qu'elle était là car elle venait de lui dire qu'il n'avait aucun souci à se faire car elle avait fait appel à  2 autres filles ne le voyant pas arriver. Dino finit par regarder derrière lui, remarquant la route vide et il décide de faire une marche arrière pour faire demi-tour. Tant pis, il prendrait un détour pour aller en boîte même si c'était plus long. Le jeune homme sort un joint pas terminé de sa poche, l allume et le met en bouche. Il avait besoin de quelque chose qui ferait redescendre les nerfs montés par cet embouteillage. Il augmente  la musique et s'engage dans la nationale qui était deserte.

Après quelques minutes, une voiture sur le bas côté  attire son attention, quelqu'un qui était sûrement tombé en panne. Il hausse les épaules s'en foutant un peu car il avait pas le temps de s'arrêter et puis, il en avait marre d'être gentil. Il ne se reconnaissait plus, où était passé le Dino méchant, vulgaire qui en avait rien à foutre de personne. Depuis  un moment déjà, il se trouvait changé, plus présent pour les autres, plus sage ...  Il s'était beaucoup calmé et ne comprenait pas ce qui lui arrivait. Il détestait ce changement, il avait l'impression d être vulnérable. Il était donc bien décidé à nier la personne qui venait de lever la main mais  un visage familier lui fit appuyer sur le frein un peu plus loin. Il ne manquait plus qu'elle, Dino n'avait aucune envie de la voir . Même avec elle, il se trouvait changé alors qu'avant, Il n'hésitait pas à la  blesser voir pire. Il serre les mains sur le volant partagé entre l'envie de démarrer et celle de lui venir en aide. Il avait toujours été méchant avec elle mais il n'arrivait jamais à  la laisser dans la merde. Il retape un coup de poing sur le volant car sa décision était prise. Il ouvre la portière en soupirant et descend. Se passant une main dans les cheveux, son joint toujours en bouche, il se dirige vers Geni et s'arrête juste devant elle. " Il arrivera quand ce jour où  tu n'auras plus besoin de moi pff. " Sa voix était moqueuse et un peu sèche.  Il en avait marre qu'elle se trouve sur son chemin. Le destin lui en faisait voir de toutes les couleurs. Il n'aurait jamais pensé que cette fille qui était hyper chiante à l'époque, serait encore présente dans sa vie à l'heure d'aujourd hui. Son regard la détaille de haut en bas et il remarque qu'elle est vraiment belle dans cette tenue traditionnelle de soirée. Elle changeait vraiment de la Geni  de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Genelia Takia
    ••MODO :: #1 Tu m'aimes ! #2 Si tu
    me détestes, se référer à #1
avatar

MESSAGES : 1098
ETUDE/PROFESSION : Avocate.

AGE : 28 ans.
STATUT CIVIL : Célibataire.

MessageSujet: Re: On ne peut jamais faire confiance à une voiture, ce n'est qu'un tas de fer après tout [Dino & Genelia]   Lun 26 Juin - 20:18

Enfin une personne qui passe dans cette fameuse rue déserte. Il était temps, il commençait à faire frais. Genelia afficha un sourire aux lèvres en voyant une voiture s'arrêter. Ce jolie sourire se transforma en une petite moue surprise lorsqu'elle reconnut ce cher Dino. Elle le fixa un instant et passa sa mèche derrière son oreille : " Ca fait plus d'un an que tu ne m'as plus aidé, tu as de la marge à rattraper " lui répondit-elle moqueusement. Son expérience parisienne, loin de toute attache l'avait bien changé. Elle était détachée, et vivait le moment présent comme il venait sans se préoccuper du reste. Elle passa tout ses cheveux d'un côté de son épaule, et regarda Dino : " Tu tombes à pique ! Je commençais vraiment à désespérer " dit-elle en souriant.
Elle s'avança vers Dino, dénuée de toute arrière pensée, et s'empressa de lui expliquer le problème : " J'ai tout vérifié huile moteur, liquide de refroidissement mais tout est ok. Et la batterie aussi est intacte, je comprend pas ce que c'est. Sur le tableau de bord, il y avait le voyant moteur qui clignotait orange " lui expliqua-t-elle en jetant un léger coup d’œil à sa voiture. L'ancienne Genelia aurait profité de l'occasion pour lui faire une déclaration d'amour, mais la nouvelle Genelia avait appris à cacher ses sentiments et à ne plus rien laisser paraître. 
- " Si tu pouvais me la bidouiller ça serait parfait ! Je suis attendue à une soirée, et j'aimerai profiter de ma jolie tenue et de ce jolie maquillage " dit-elle avec humour en montrant son visage à Dino. Son jolie rire laissait paraître des fossette sur ses joues. La nouvelle Genelia s'assumait totalement, elle avait confiance en elle et se trouvait jolie. 
Revenir en haut Aller en bas
dino malhotra
    ••ADMIN :: #1 J'ai toujours raison
    #2 Si j'ai tords, se référer à #1
avatar

MESSAGES : 1051
ETUDE/PROFESSION : Dino s'occupe d'un énorme réseau de drogue. Il a prit la place du patron et les dealers travaillent pour lui.
Il est aussi barman à ses heures perdues dans la boîte de son cousin.
AGE : 33 ans
STATUT CIVIL : Celibatard

MessageSujet: Re: On ne peut jamais faire confiance à une voiture, ce n'est qu'un tas de fer après tout [Dino & Genelia]   Mar 27 Juin - 22:15

Dino avait vraiment besoin de s'éloigner de cette fille à tout prix. Il aurait du le faire depuis bien longtemps, lorsque c'était facile, qu'il la trouvait chiante et collante à mourir. Malheureusement, ça devenait de plus en plus compliqué car elle avait changé. Il ne reconnaissait pas la Geni de l'époque et le fait qu'elle soit devenue de plus en plus désirable n'arrangeait pas les choses. Bon, il la trouvait toujours aussi chiante mais depuis quelques temps déjà, il éprouvait un tout autre sentiment qu'il n'avait jamais ressentit auparavant .. Du désir ! Il se sentait attiré par elle et il devait absolument la faire sortir de sa vie car il ne pouvait pas se permettre de partager quelque chose de physique avec elle. Elle s'était embellie physiquement et lui tenait tête, chose qui le déstabilisait complètement! Des souvenirs de la boîte revenait sans cesse à son esprit et ne le quittait jamais. Il n'allait pas se mentir à lui-même et avait apprécié ce moment. Il pouvait encore ressentir la chaleur de son corps, sa peau douce sous ses doigts. S'il n'avait pas tout stoppé ce jour-là, il l'aurait sûrement fait sienne parce qu'il savait très bien que la jeune demoiselle se préservait. Dino lève un sourcil à sa remarque et est toujours étonné qu'elle ait acquis du répondant. Elle s'était métamorphosé, ayant plus d'assurance et de fermeté dans sa voix. " C'est ce que tu crois ..  " Encore une fois, il lui faisait un sous-entendu. Il ne l'avait jamais lâché même quand elle était à Paris mais ça, elle ne le saurait jamais ! Il avait déja failli se faire griller au café l'autre jour mais ça n'arriverait plus. Il aimait juste la titiller sans pour autant ne rien dire.

Sans savoir s'il voulait bien l'aider ou pas, la jeune fille ne lui laisse pas en placer une et se met à lui expliquer le problème de sa caisse. Dino retient un soupir car pour cela, elle n'avait pas changé. Elle avait toujours autant de blabla. Un bruit de tonnerre au loin ne le fit pas réfléchir longtemps quant à la planter là car apparemment, il ne tarderait pas à pleuvoir. C'était peut-être un chien mais il ne pouvait pas la laisser là se prendre la drache. Il contourne l'indienne pour aller se planter devant le capot. Il met à son oreille, après l'avoir éteint, le mini-joint qu'il tenait toujours en main et se penche sur le capot, revérifiant ce qu'elle lui avait cité. Dino se redresse et affiche un sourire moqueur lorsque Mademoiselle se met à parler de la soirée qui l'attends .. Le regard de Dino ne peut s'empêcher de la détailler encore, la trouvant franchement trop jolie. Un autre sentiment vient faire son apparition, celui de la jalousie peut être. Il n'avait aucune envie que d'autres gars posent les yeux sur elle. Il sert les dents, se détestant d'éprouver ça et en plus, les soirées avec Geni se résumait à être toujours agressée. Il était toujours présent pour la protéger mais là, il n'aurait pas pu le faire. " Qui te regarderait de toute manière .. " dit-il d'une voix sèche. Il préférait se cacher derrière la méchanceté , lui spécifiant bien par sa remarque qu'elle n'avait pas le level pour qu'on puisse poser les yeux sur elle. Dino se repenche sur le capot, préférant poser les yeux sur autre chose et oublier les pensées qui le traversait.  " Mmh si le voyant moteur reste allumé et ne clignote pas, c'est qu'il y a un problème au niveau du catalyseur. " Les premières gouttes se mettent à tomber et Dino lève les yeux au ciel . " Et merde, manquait plus que ça .. Le catalyseur est surement endommagé. A part appeler une dépanneuse et l'emmener au garage, tu ne peux rien faire d'autre car c'est pas l'idéal de rouler avec un catalyseur pêté. Tu risques de foutre en l'air le moteur et en plus, on est dans une nationale où tu ne dois que rouler donc c'est mort ! Tu vas devoir attendre ici la dépanneuse et oublier ta petite soirée. " Dino s'essuye le visage mouillé par les gouttes de pluie et pose son regard sur Geni. Elle allait être trempée et il ne voulait en aucun cas, la voir dans un vêtement mouillé et tout moulant. " Bon bah, je te laisse . J'ai d'autres choses à faire et puis, enferme toi bien dans ta voiture okay, on ne sait jamais vu la route déserte ! " Quel sadique ce gars, il se moquait d'elle en lui faisant peur.
Revenir en haut Aller en bas
Genelia Takia
    ••MODO :: #1 Tu m'aimes ! #2 Si tu
    me détestes, se référer à #1
avatar

MESSAGES : 1098
ETUDE/PROFESSION : Avocate.

AGE : 28 ans.
STATUT CIVIL : Célibataire.

MessageSujet: Re: On ne peut jamais faire confiance à une voiture, ce n'est qu'un tas de fer après tout [Dino & Genelia]   Mar 27 Juin - 22:48

" C'est ce que je crois " répéta-t-elle avec un regard d'incompréhension, " c'est à dire .. ? " ajouta-t-elle curieuse. Dino avait cette manie de lui lancer une information ou des sous-entendu sans jamais aller au bout de ses idées. Il était un expert en la matière. C'est perturbant d'avoir une personne aussi mystérieuse face à soi, mais Génelia avait prit l'habitude, elle commençait à le connaître par cœur. Elle se passa la main dans les cheveux, attendant une réponse de Dino, puis soupira, " Tu sais quoi, oublies " dit-elle avant de lui demander de lui bidouiller sa voiture pour qu'elle puisse profiter de sa soirée. Genelia n'avait pas envie de se prendre la tête, elle avait apprit à prendre la vie comme elle vient sans se prendre la tête pour des broutilles. L'ancienne Genelia aurait insisté ; mais cette fois-ci ça ne sera pas le cas. 

Alors qu'elle venait de lui demander de l'aide pour sa voiture en lui précisant qu'elle voulait profiter de sa soirée, et de sa jolie tenue. Ce dernier lui demanda sèchement qui pourrait bien la regarder. Pour ne pas changer de d'habitude, Dino était toujours aussi désagréable avec Genelia. Mais Genelia est passée outre les pleurs et désespoirs. Désormais, elle prend les choses avec le sourire. Elle souria à Dino et s'avança vers lui en surjouant un peu le mannequin " Beaucoup de personnes me regarderont, je ne sais pas si tu vois net, mais je suis une fille super mignonne " dit-elle moqueusement. Elle posa sa main sur sa hanche, en se penchant légèrement sur le côté pour mettre en avant ses jolies courbes avant de tourner sur elle-même et en disant " J'ai une superbe taille avec des courbes à la Shakira ". Elle s'approcha de lui et souria laissant apparaitre ses jolies fosettes qu'elle pointa du doigt avant de dire " Et tu vois quand je souris, j'ai des fosettes qui apparaissent. Je suis à croquée non ? " dit-elle avant de sourire une seconde fois. Elle passa ses mains dans ses longs cheveux en les secouant un petit peu " Et tu as vu mes cheveux, ils sont doux et ils sentent bons : c'est super agréable non ? " ajouta-t-elle moqueusement. Elle fixa Dino un instant puis rigola. Elle venait de s'auto lancer des fleurs. Genelia avait prit confiance en elle, en ses atouts. Elle avait appris à s'accepter comme elle. Elle continua de rire, puis reprit la parole " Non sérieusement, je suis attendue à une soirée, ce serait vraiment nul de m'être préparée pour rien" ajouta-t-elle avant de laisser Dino vérifier la voiture. A son grand désarroi, Dino venait de l'informer que le catalyseur était foutu et qu'elle devrait malheureusement attendre une dépanneuse et oublie sa soirée. Genelia fixa sa voiture, puis fit une petite moue. 

Elle reçu quelques gouttes de pluie sur le visage, et tourna la tête vers Dino qui s'essuya le visage avant de la saluer et lui dire qu'il avait d'autres choses à faire bien plus importante et l'invita à s'enfermer dans la voiture car la route est déserte. Genelia le fixa un instant, Dino était indifférent à son égard, il était prêt à la laisser seul dans une route déserte, sans même lui proposer de la déposer. Si l'ancienne Genelia en aurait profiter pour lui faire une scène, la nouvelle Geni avait apprit à catalyser ses réactions et émotions. Un orage éclata et la pluie se mis à tomber doucement. Genelia passa sa main dans ses cheveux puis regarda Dino. Il était hors de question qu'elle se rabaisse, plus maintenant. S'il ne voulait pas rester avec elle, c'était son droit, et c'était peut être mieux ainsi, en tout cas c'est ce que Genelia se répétait. 

- " Je comprends, pas de problème. Est-ce que tu peux juste me prêter ton téléphone, je n'ai presque plus de batterie, et le réseau est HS. Juste pour que j'appelle une dépanneuse. Je l'attendrai " lui demanda-t-elle un sourire aux lèvres, " J'appellerai également mon ami Aslam pour qu'il vienne me chercher " ajouta-t-elle avant de pencher la tête en avant pour ramasser ses cheveux mouillés qui commençaient à lui coller à la peau. Le voile de son saree commençait légèrement à transparaître. Genelia attrapa tout ses cheveux, et les passa d'un côté de son épaule, attendant une réponse de Dino. 
Revenir en haut Aller en bas
dino malhotra
    ••ADMIN :: #1 J'ai toujours raison
    #2 Si j'ai tords, se référer à #1
avatar

MESSAGES : 1051
ETUDE/PROFESSION : Dino s'occupe d'un énorme réseau de drogue. Il a prit la place du patron et les dealers travaillent pour lui.
Il est aussi barman à ses heures perdues dans la boîte de son cousin.
AGE : 33 ans
STATUT CIVIL : Celibatard

MessageSujet: Re: On ne peut jamais faire confiance à une voiture, ce n'est qu'un tas de fer après tout [Dino & Genelia]   Mer 28 Juin - 12:07

Dino s'apprêtait à s'en aller car il n'avait plus rien à faire là et en plus, on l'attendait à la boîte, déjà qu'il était en retard. Mia n'avait pas besoin de lui pour le moment mais il n'avait pas que ça à faire de lui tenir compagnie. Il se détourne d'elle tout en lui demandant de s'enfermer dans sa voiture, sait-on jamais qui passerait par là de bizarre. Pour une fois, Geni ne réagit pas de la même manière qu'avant. Elle était prête apparement à rester toute seule. Dino se retourne vers elle en levant un sourcil pour voir si elle était vraiment sérieuse. La jeune fille lui demande son téléphone et il tapote ses poches à la recherche de son portable. Il pouvait quand même faire ça, c'est un connard mais pas au point de la laisser solo sans avoir joint quelqu'un d'abord. Son téléphone ne se trouvait pas dans sa poche et il se rapella qu'il était encore branché au tableau de bord puisqu'il utilisait les hauts parleurs de la voiture. Il relève la tête à sa dernière remarque et un éclair d'énervement passe dans son regard. Il connaissait ce petit jeu dont toutes les filles avaient l'art de faire et il savait très bien qu'elle essayait de le provoquer. Dino décide de ne pas réagir car il n'avait pas envie de lui montrer que ça lui faisait quelque chose qu'elle cotoie un autre gars même si celui-ci était seulement un ami. Non pas qu'il la voulait pour lui ou quoi mais elle était tellement naive qu'il ne pouvait s'empêcher de s'en faire pour elle. Il ne connaissait pas les intentions de ce garçon. Il plaque un sourire forcé sur son visage. " J'ai laissé mon téléphone dans la voiture .. " Son regard ne peut s'empêcher de descendre vers sa taille. La pluie avait fait transparaître son saree. Il se détourne en secouant la tête, se dirigeant vers sa audi puis s'arrête et lâche par dessus son épaule : " Reste pas planter là, tu vois pas qu'il  pleut ! Viens passer ton appel dans la voiture pfff " * Faut tout lui dire à cette fille tss * Dino monte coté conducteur sans pour autant lui ouvrir la porte. Et puis quoi encore ! Il allume légèrement le chauffage car il faisaiit frais et ses vêtements trempés lui donnaient froids !
Revenir en haut Aller en bas
Genelia Takia
    ••MODO :: #1 Tu m'aimes ! #2 Si tu
    me détestes, se référer à #1
avatar

MESSAGES : 1098
ETUDE/PROFESSION : Avocate.

AGE : 28 ans.
STATUT CIVIL : Célibataire.

MessageSujet: Re: On ne peut jamais faire confiance à une voiture, ce n'est qu'un tas de fer après tout [Dino & Genelia]   Mer 28 Juin - 14:41

Il commençait à pleuvoir, Dino était apparemment prêt à la laisser seul, Genelia lui demanda donc une dernière faveur pouvoir passer un coup de téléphone pour contacter un dépanneur. Dino lui répondit que son téléphone était dans la voiture. Genelia commençait à être trempée, il lui proposa de venir dans la voiture pour passer son coup de fil. Elle le suivi silencieusement, et s’installa du côté passager. Dino alluma le chauffage, Genelia plaça ses mains devant avant de les passer sur ses bras, elle avait un peu froid. Et essaya de se réchauffer seule. Elle tourna la tête vers Dino, « Merci » lâcha-t-elle un sourire aux lèvres.
 
Elle passa sa main dans ses cheveux, et fixa un instant Dino avant de lui demander « Je peux avoir ton téléphone, s’il te plait. Je ne vais pas te bloquer ici trop longtemps » lui demanda-t-elle poliment. Genelia avait appris à vivre sans Dino, à vivre sans le voir, sans s’imaginer un avenir avec, elle avait compris qu’il ne serait jamais à elle, et qu’elle pouvait simplement le garder en tête car son premier amour, un doux souvenir inassouvie.
 


« Je retourne d’ici quelques semaines sur Paris ! C’est passé tellement vite ! » dit-elle doucement, « L’Inde me manquait tellement ! La nourriture, l’atmosphère .. » ajoute-t-elle. Genelia adorait sa vie à Paris, c’était magique, mais restait toutefois une indienne, et était tellement fière de sa patrie, elle ne renierait ses origines pour rien au monde. - « Heureusement que Aslam était là ! Il a été un véritable pilier pour moi là-bas. Quand je pensais être seule, j'ai trouvé en lui un véritable ami » lui confie-t-elle. Aslam a toujours été là pour elle, il l'a aidé, soutenu, c'est un véritable ami, et c'est devenu une personne très importante pour elle. Genelia a toujours eu cette facilité avec Dino de se confier sans gêne, ni mensonge, c'est ce qui rendait leur relation si spéciale.
Revenir en haut Aller en bas
dino malhotra
    ••ADMIN :: #1 J'ai toujours raison
    #2 Si j'ai tords, se référer à #1
avatar

MESSAGES : 1051
ETUDE/PROFESSION : Dino s'occupe d'un énorme réseau de drogue. Il a prit la place du patron et les dealers travaillent pour lui.
Il est aussi barman à ses heures perdues dans la boîte de son cousin.
AGE : 33 ans
STATUT CIVIL : Celibatard

MessageSujet: Re: On ne peut jamais faire confiance à une voiture, ce n'est qu'un tas de fer après tout [Dino & Genelia]   Jeu 29 Juin - 23:44

Une fois dans la voiture, Dino met le chauffage en attendant que la demoisele deigne enfin monter à l'intérieur. Dino prend son téléphone posé sur le tableau et écrit vite un message à Mia pour lui annoncer que la soirée se ferait sans lui. A quoi cela servirait-il d'y aller ? Il était déjà tard, il avait plus d'une heure de retard et là bloqué avec cette perdue, il ne bougerait pas avant un bon moment. Après avoir appuyé sur envoyé, Dino tend son téléphone à Geni qui était enfin monté. Il lui jette un bref regard et remarque que son saree lui collait vraiment à la peau ce qui la rendait encore plus désirable. Il détourne les yeux et attrape le joint qu'il avait placé à son oreille. Mieux valait se concentrer sur quelque chose de moins dangereux !  Il le rallume et le fume le temps qu'elle passe son appel.


La jeune indienne se met à lui raconter sa vie alors qu'il n'avait rien demandé mais bon c'était Geni. Pour cela, elle ne changeait pas. Elle ne se disait jamais si elle ennuyait la personne ou que celle-ci ne voulait rien savoir. Dino ouvre légèrement la fenêtre car il n'avait pas envie que ça pue la beuh dans la voiture, surtout avec la chaleur du chauffage. Il expire la fumée et se tourne vers elle :  " Bah pourquoi tu ne restes pas si ça te manque autant ? " Le joint l'avait un peu détendu car d'habitude, Dino n'aurait jamais montré un quelconque intérêt à ses histoires. Dino tire encore une longue boufée et son regard part loin devant lui. Qu'est ce qu'il aurait aimé lui, tout quitter pour ne plus jamais revenir. Partir et recommencer tout à zéro, loin de cette vie de merde et de débauche. Il en était arrivé à un point où il vivait constamment caché car il avait repris les affaires, montant à la tête d'un énorme réseau de drogue. Il en avait marre de vivre toujours dans l'idée que demain, il finirait sûrement sa vie en taule et ce, pour de bon. " Cava te paraîte bizarre ce que je vais dire mais parfois, je t'envie ! Si j'était parti comme toi , jamais je serai revenu ! Tout claquer pour tout recommencer , y a pas mieux ... " Son regard était toujours perdu dans le vide et Dino était plongé dans ses pensées tout en tirant sur son joint qui n'allait pas tarder à se terminer. Il en avait complètement oublié que Geni était là à lui parler jusqu'à ce qu'elle lui sorte encore son précieux ami. Dino serre les dents et finit par exploser en se retournant de nouveau vers elle : " T'en a pas marre de me parler de ton gars là ! Olala à chaque fois, tu me le sors !! Tu cherches à faire quoi ? j'en ai rien à foutre que c'est été ton pilier, qu'il soit là pour toi ou que sais-je ! Putain marie-toi avec s'il est si parfait ! " Pourquoi elle lui sortait tout le temps ? Elle cherchait sûrement à le faire réagir et Dino serre les dents car il aurait mieux fait de jouer l'indifférent au lieu de peter son câble mais il en avait vraiment marre qu'elle en parle constamment.
Revenir en haut Aller en bas
Genelia Takia
    ••MODO :: #1 Tu m'aimes ! #2 Si tu
    me détestes, se référer à #1
avatar

MESSAGES : 1098
ETUDE/PROFESSION : Avocate.

AGE : 28 ans.
STATUT CIVIL : Célibataire.

MessageSujet: Re: On ne peut jamais faire confiance à une voiture, ce n'est qu'un tas de fer après tout [Dino & Genelia]   Ven 30 Juin - 10:14

Bizarrement, Dino avait l’air de s’intéresser aux dires de Genelia, et lui demanda pourquoi elle ne restait pas en Inde, si ça lui manquait tellement. Genelia le regarda un instant tirer sur son joint, et passa sa mèche derrière son oreille : « Parce que ici je n’avance pas. Bien que j’aime ce pays, que j’y sois attachée, je n’ai pas trouvé une réelle opportunité professionnelle ici. Je faisais du sur place. Et le poste que j’ai sur Paris m’a vraiment permis de donner un véritable coup de tremplin à ma carrière professionnelle » répondit-elle.
 
Elle tourna la tête vers Dino, qui ne la regardait pas et ajouta avec une telle sincérité : « J’ai compris que même si on aime quelque chose du plus profond de son cœur, cela ne veut pas dire que l’on peut l’avoir et que c’est la meilleure chose pour nous. J’ai choisi la raison au cœur… ». Ces derrières ses mots se cachaient la véritable raison au départ de Genelia, ce qui l’avait finalement poussé à accepter la proposition professionnelle qu’elle a eu. Aller le plus loin possible, et accepter qu’il n’y aura jamais rien entre elle et Dino.
 
Dino reprit la parole et lui confia que s’il avait eu la possibilité de partir loin, il ne serait jamais revenu. Genelia le fixa, il était pris dans ses pensées. Il ajouta qu’il n’y avait pas mieux de tout laisser tomber pour tout recommencer. Dino n’appréciait pas sa vie, il se mettait des bâtons dans les roues tout le temps. Il n’appréciait pas la vie, essayait d’éviter le bonheur, comme s’il se punissait lui-même.
 
- « Tu l’as cette possibilité. Partir loin, et tout lâcher. C’est la volonté que tu n’as pas. Tu t’attaches à ta vie de débauche et tu repousses toutes les personnes qui peuvent t’apprécier et te rendre heureux pour éviter de les faire souffrir. Tu te comportes comme si tu étais la personne la plus mauvaise au monde » lui dit-elle en le fixant, elle tourna la tête « Il y a des personnes qui auraient été prêtes à tout lâcher pour toi. C’est toi qui te bloque tout seul ! » ajoute-t-elle d’une petite voix, comme si elle ne voulait pas qu’il l’entende.
 
Genelia se confia sur Aslam à Dino. Elle n’aurait peut-être pas dû, Dino avait très mal réagit, ce qui l’étonnait vraiment. D’habitude il est totalement indifférent à son égard, c’est à peine s’il prenait en compte ce qu’elle disait. Mais là, il s’énerva contre elle, en lui disant qu’il s’en fichait complètement, qu’elle n’avait qu’à vivre d’amour et d’eau fraîche avec Aslam. Un homme qui s’en fiche, réagit-il vraiment comme ça. Genelia le fixa : « Pourquoi tu es toujours obligé de t’énerver quand quelque chose ne te plait pas. Je t’ai parlé de ma vie à Paris, et mon expérience, et Aslam en fait partie. Je n’avais aucune arrière-pensée autre que te partageait ma vie, mais j’ai oublié en l’espace de quelques minutes que ma vie ne t’a jamais intéressé et ne t’intéressera jamais » se confia-t-elle, « A part lui, je n’ai personne de proche dans ma vie .. » ajouta-t-elle pour lancer une pique à Dino. Elle soupira légèrement, et souria en regardant Dino, « Tu devrais être joyeux, la petite Genelia qui te saoulait tellement a fini par oublier et passer outre cet amour stupide qu’elle te portait et a fini par ne plus vivre que par tes yeux. Tu t’es donné tellement de mal pour me faire souffrir et me sortir définitivement de ta vie, sois en fier tu as réussi » lui dit-elle d’un ton ironique.
 

 En tout cas, elle espérait que Dino croit en ses mensonges. – « C’est beaucoup plus sympa d’apprécier une personne qui nous apprécie en retour. Et qui tient réellement et profondément à nous » ajoute-t-elle tout sourire. Elle se rappela des derniers mots de Dino concernant le mariage : - « Et pour le mariage pour le moment ça reste un très bon ami. Mais qui sait si les sentiments s’installent je ne dirai pas non » ajouta-t-elle pour lui lançait une dernière petite pique. Elle attrapa le téléphone de Dino pour chercher un dépanneur. 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: On ne peut jamais faire confiance à une voiture, ce n'est qu'un tas de fer après tout [Dino & Genelia]   

Revenir en haut Aller en bas
 

On ne peut jamais faire confiance à une voiture, ce n'est qu'un tas de fer après tout [Dino & Genelia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•• B O L L Y W O O D . Z E N D E G I :: •• MUMBAI MERI JAAN, the city. :: Quartier Nord-